01 novembre 2017
Associations et mouvements

Les Laïcs « mariaux » en mission

In visita al Dicastero una delegazione internazionale per incontrare il segretario p. Awi Mello e don Buontempo

Hier matin, une délégation internationale des Communautés laïques marianistes (CLM – MLC ) a rencontré le P. Alexandre Awi Mello, secrétaire du Dicastère et Don Giovanni Buontempo, chargé des relations avec les mouvements ecclésiaux et les nouvelles communautés.

Félix Arquero Pérez, président des CLM, et les responsables régionaux de l’association pour l’Afrique, l’Europe, l’Amérique latine, et la région anglophone qui comprend l’Amérique du Nord – Asie – Australie – Irlande accompagnés du père marianiste Pablo Rambaud, SM, étaient présents.

Les responsables des différentes régions ont présenté l’origine et les caractéristiques de leur charisme, les aspects fondamentaux de leur activité associative, la présence et la diffusion des communautés dans leurs régions respectives et les initiatives apostoliques en cours.

Les Communautés laïques marianistes, reconnues en mars 2000 comme une association internationale de fidèles de droit pontifical par l’ancien Conseil pontifical pour les laïcs, sont nées à Bordeaux en 1800 grâce au zèle apostolique et à la vision prophétique et visionnaire du bienheureux Guillaume-Joseph Chaminade (1761-1850). Celui-ci désirait former les fidèles laïcs à une vraie spiritualité personnelle, à l’amour de la Vierge Immaculée, et à un engagement apostolique concret au sein d’une société déchristianisée par la Révolution française.

Une vision prophétique d’une incroyable actualité dans une époque comme la nôtre, secouée elle aussi par une vague violente de sécularisation comme celle du début du XIXe siècle et qui voit à nouveau la nécessité impérieuse de la formation d’un laïcat mûr dans sa foi, nourri d’une vie spirituelle solide et mû par le double amour pour la Vierge et la mission.