02 novembre 2017
Sport

Laïcs et familles, levain d’inclusion

Lors du congrès sur le sport, le préfet Farrell a parlé du sport comme un instrument d’accueil et de développement

« Le sport est capable d’unir des personnes au-delà de leur provenance géographique ou culturelle, de leur race ou religion. Le sport nous permet de tourner le regard vers l’autre, de marcher en soutenant celui qui est à nos côtés pour construire un monde plus humain ».

C’est ainsi que s’est exprimé le préfet Kevin Farrell, mardi 31 octobre, lors du congrès sur « le sport inclusif : un regard vers l’autre » qui a eu lieu dans la salle Pio XI du Palais de San Calisto. « Il est nécessaire – a-t-il poursuivi - de souligner les innombrables bienfaits du sport pour notre société et pour le monde d’aujourd’hui.

Notre époque est une époque qui appartient aux laïcs. Les laïcs et les familles – a-t-il conclu – sont donc invités à devenir le levain qui fermente dans l’environnement où ils vivent même dans le sport ».