22 août 2018
Rencontre mondiale des familles

Les époux Villaseñor (famille nombreuse), « aucune famille n'est parfaite, elle nécessite la maturation de la capacité à aimer »

« Le mariage est une combinaison de joies et de privations, de tensions et de repos, de souffrance et de libération, de satisfaction et de recherche, de contrariété et de joie. Aucune famille n’est une réalité parfaite, elle nécessite une maturation progressive de sa capacité à aimer », a déclaré José Luis Villaseñor, qui est intervenu ce matin avec son épouse, Verónica, membres de familles nombreuses mexicaines, lors de la table ronde consacrée au mariage comme chemin pour la joie aujourd’hui, dans le cadre de la Rencontre mondiale des familles, en cours à Dublin. En retraçant leur histoire, les époux Villaseñor ont rappelé l'un des moments les plus difficiles, la mort de leurs deux enfants dans un accident de voiture.

Au cours de leurs 36 années de mariage, « nous avons eu l'occasion d'accompagner d'autres mariages qui ont traversé des situations difficiles, toujours avec l'idée claire que le mariage est un sacrement indissoluble - ont-ils raconté -. Malheureusement, à notre époque, il y a beaucoup de jeunes couples qui considèrent le mariage comme quelque chose de jetable et de remplaçable ». Un engagement qui s'est traduit par leur participation à des groupes engagés contre la diffusion de certaines pratiques telles que l'avortement et les mariages homosexuels, jusqu’à être nommés membres du Conseil pontifical pour la famille. En citant une étude récente sur le mariage au Mexique, le couple Villaseñor a souligné que 90,7% des personnes interrogées estiment que la famille est très importante. « Dans la plupart des cas, il y a des familles heureuses issues d'un mariage renforcé et uni, bien qu'il puisse y avoir des carences économiques ». Enfin, une considération à la lumière de leur expérience personnelle , « nous avons pu vérifier que lorsqu'un mariage se concentre sur l'éducation des enfants, sur la transmission de la foi et d'une formation éthique, les enfants apprennent à vivre avec plus de sécurité, d'harmonie et sont plus heureux ».