22 août 2018
Dublin : Linda Ghisoni

C’est l’amour qui nous soutient

Le quatrième chapitre d’Amoris Laetitia, dans l’intervention du sous-secrétaire Linda Ghisoni. Une table ronde sur le cœur de l’exhortation : « Mais la plus grande d’entre elles, c’est la charité : le pape François concernant 1 Corinthiens 13 »

L’incomparable hymne à l’amour de saint Paul dans la première lettre aux Corinthiens est décliné dans le quatrième chapitre d’Amoris Laetitia, « en illustrant la signification des attitudes qui viennent de l’amour et qui nous font grandir dans l’amour, sans lequel nous ne sommes rien ». Si l'amour est patient, bienveillant, s’il n’est pas envieux, ne se vante pas, ne s’enfle pas d’orgueil, ne manque pas de respect, ne cherche pas son propre intérêt, ne s’irrite pas, ne tient pas compte du mal reçu, ne jouit pas de l'injustice mais se réjouit avec la vérité, s’il supporte tout, croit tout, espère tout et endure tout, alors la question est naturelle : « Comment vivre tout cela ? Est-ce une recette pour des gens parfaits ? Si tel est le cas, alors ce n’est pas pour moi, pas pour ceux qui vivent dans les défis et les limites de la vie quotidienne, avec lesquels nous devons nous confrontés quotidiennement ».

C’est là que commence la série de témoignages offerts lors de la table ronde : Giulia et Tommaso mariés depuis cinq ans, Lidia et Andrea depuis 23 ans et Anna et Alberto depuis 51 ans. « Sur tout - les années de mariage, peu ou très nombreuses ; le don des enfants ou pas, ouverts à vivre une  parentalité non pas sur le plan biologique mais certainement culturelle et spirituelle ; la santé ou la maladie ; le bien-être ou les difficultés économiques ; les chutes et nouveaux commencements ; ... - sur tout et en tout, c’est l'amour qui nous soutient ! ».