24 août 2018
Rencontre mondiale des familles

Mangan (Équipe Notre-Dame), « consacrer du temps pour comprendre où nous en sommes restés dans nos relations »

« Nous aimerions tous faire l'expérience de la joie de l'amour dans notre mariage et dans notre vie de famille. Cependant, nous savons qu’il est probable que nous rencontrerons de nombreux défis, difficultés et souffrances au cours de notre vie. Ces aspects se sont aggravés dans le monde actuel avec des changements sociaux, économiques et culturels rapides ». C'est ce qu'a déclaré John Mangan, délégué du groupe Notre-Dame, qui a pris la parole ce matin dans le groupe de travail consacré au renforcement du mariage et la famille aujourd’hui, dans le cadre de la Rencontre mondiale des familles qui se déroule à Dublin. En présentant l'engagement pour les couples et les familles du groupe auquel il appartient, John Mangan a rapporté « notre premier effort », à savoir celui d’« utiliser le temps dans une communication de qualité ».

 « Nous voulons passer au moins une heure, une fois par mois à nous parler, loin des distractions. Nous partageons nos joies, nos préoccupations, nos espoirs et nos peurs pour comprendre où nous en sommes restés dans notre relation » . En indiquant l’autre engagement fondamental des groupes, John Mangan met en valeur le fait de « passer du temps régulièrement pour notre relation avec Dieu ». La prochaine étape pour les couples est de « trouver le temps de prier ensemble. Cela rend l’engagement à la prière familiale plus facile et plus normale ». Au sein des Équipes Notre-Dame, chaque année, les couples participent à une retraite que certaines équipes appellent « Journée pour votre mariage », « un temps pour faire le point et pour discerner notre relation avec les autres, nos valeurs et notre relation avec Dieu. Réfléchissons donc avec notre mari ou notre femme sur la sécurité de notre amour et sur la confiance mutuelle ». Enfin, l'engagement à « aller à la rencontre de couples et de familles pour leur montrer la joie de l'amour et sa source dans un Dieu d'amour, qui est la grande espérance pour l'avenir ».