Comité Catholique International pour les Tsiganes

Comité Catholique International pour les Tsiganes

DÉNOMINATION OFFICIELLE

Comité Catholique International pour les Tsiganes

 

SIGLE

CCIT (Comité Catholique International pour les Tsiganes)

 

FONDATION

1976

 

HISTOIRE

Le CCIT naît de rencontres informelles organisées à Paris, en France, au début des années 1970, par le prêtre français Yoschka Barthélemy et par les époux belges Elisa et Léon Tambour, pour répondre à l’exigence d’une réflexion au niveau international sur les communautés tsiganes et sur leur condition humaine et spirituelle. Depuis sa constitution, le Comité travaille en collaboration avec l’Église et entretient des liens particuliers avec le Conseil Pontifical pour la Pastorale des Migrants et des Personnes en déplacement (deux membres du Groupe dirigeant sont "structurellement" responsables des relations avec ce dicastère de la Curie romaine). En outre, le CCIT est constamment en contact avec les aumôneries des tsiganes et des itinérants.

 

IDENTITÉ

Le CCIT réunit des personnes engagées sur le terrain pour la promotion humaine et spirituelle des tsiganes et se fixe pour objectif de provoquer chacun à agir dans l’esprit du Christ, afin que les tsiganes et les "gadgés" (les non-tsiganes) puissent vivre ensemble l’Evangile dans toutes ses exigences. Il vise à sensibiliser les Églises et les communautés chrétiennes à la condition des tsiganes afin qu’ils soient reconnus, acceptés et aimés; il recherche une collaboration effective avec les membres d’autres Églises disposés à s’ouvrir aux nomades; il poursuit une prospection dans tous les pays afin de parvenir à la création d’un réseau international pour stimuler les Églises à tenir compte de la réalité tsigane. Son activité prioritaire est l’organisation de rencontres internationales annuelles, qui se tiennent à chaque fois dans un pays différent et qui — pour ceux qui travaillent dans ce contexte particulier — sont des temps forts de réflexion commune sur des thèmes ponctuels, des lieux de confrontation des expériences respectives et un espace pour tisser de nouveaux liens d’amitié et de collaboration.

 

STRUCTURE

Le CCIT est une association de fait. Pour en être membre, il faut adhérer à sa Charte et avoir participé à au moins trois de ses rencontres internationales. Les membres élisent tous les quatre ans un Conseil d’animation constitué de huit personnes, qui élit à son tour un Groupe de direction dont font partie le Président, le Vice- Président, deux responsables des relations avec le Conseil Pontifical pour la Pastorale des Migrants et des Personnes en déplacement, et le responsable des publications. Le Conseil d’animation définit annuellement les orientations d’action du CCIT, dont la réalisation et la gestion ordinaire sont confiées au Groupe de direction, aidé par le Secrétariat.

 

DIFFUSION

Le CCIT compte 46 membres effectifs présents dans 14 pays d’Europe. Les rencontres internationales annuelles réunissent normalement une centaine de personnes en provenance de 20 pays d’Europe.

 

PUBLICATIONS

Nevy Yag (Feu Nouveau), bulletin semestriel en français et en allemand.

 

ADRESSE

Comité Catholique International pour les Tsiganes

c/o Elisa et Léon Tambour

Pallieterstraat 9 — 2170 Merksem (Belgique)

Tél. et Fax [+32]3.6452579

E-mail: leon.tambour1@yucom.be