Communauté Missionnaire de Villaregia

Communauté Missionnaire de Villaregia

DÉNOMINATION OFFICIELLE

Communauté Missionnaire de Villaregia

 

SIGLE

CMV

 

FONDATION

1981

 

HISTOIRE

La CMV naît de la rencontre, survenue à Cagliari au début de 1975, entre le Père Luigi Prandin et Maria Luigia Corona qui, bien que provenant de cheminements différents, découvrent une vocation spécifique commune à la communion et à la mission. Autour d’eux se forme un groupe de jeunes désireux de se dédier à Dieu pour donner corps à une vie de communion et à une relation ouverte à la mission. La première Communauté se constitue en 1981 à Quartu Sant’Elena, en Sardaigne, avec la bénédiction de l’archevêque de Cagliari de l'époque, Mgr Giuseppe Bonfiglioli. Après ces débuts en Sardaigne, la présence des missionnaires, hommes et femmes, gagne la Vénétie, où Mgr Sennen Corrà, alors évêque de Chioggia (Venise), érige en 1984 cette œuvre au rang de Pieuse Union de culte et de religion, lui concédant la reconnaissance canonique. Le 26 mai 2002, le Conseil Pontifical pour les Laïcs décrète l’érection de la Comunità Missionaria di Villaregia comme association publique internationale de fidèles de droit pontifical.

 

IDENTITÉ

La CMV se propose de réaliser une vie d’intense communion, dont la Sainte Trinité est la source et le modèle; de se consacrer entièrement à la mission ad gentes; de vivre dans un abandon confiant à la divine Providence. Le processus de formation des membres, attentif au développement intégral de la personne, se déroule en communauté et vise à l’assimilation du charisme; pour les missionnaires, ce processus comporte des études théologiques et se complète dans l’apostolat et dans le rapport avec le peuple de Dieu. Chaque centre de la CMV offre un itinéraire organique de formation humaine et chrétienne, ainsi que des expériences de prière et de rencontre avec la Parole de Dieu, d’évangélisation, de service et de coopération missionnaire, de communauté et d’amitié chrétienne. Le devoir d’évangélisation est vécu dans les pays de première annonce et dans les jeunes Églises, où la CMV s’occupe de paroisses et de travail apostolique, selon sa spécificité; dans les pays d’ancienne chrétienté, où elle s’efforce de réveiller et d’alimenter une ecclésiologie de communion et une ouverture à la mission universelle de l’Église, grâce à des journées ou semaines d’animation communautaire et missionnaire ou à des projets plus vastes d’évangélisation; dans les écoles ou avec des groupes de différent genre, afin de collaborer à une éducation à la mondialité, à la convivialité et à la solidarité.

 

STRUCTURE

La CMV est composée de membres effectifs et de membres associés. Les membres effectifs, qui en constituent le cœur, sont des personnes unies par la vocation à la communauté pour la mission ad gentes, par la communion des biens matériels et spirituels et par le ministère apostolique commun. Ils se donnent à Dieu par des vœux privés de pauvreté, de chasteté et d’obéissance (pour les missionnaires, hommes et femmes) et par l’engagement à vivre le mariage dans la pauvreté et dans l’obéissance pour les couples. Un quatrième vœu de communauté pour la mission ad gentes unit tous les membres pour placer la communion à la première place et à l’étendre jusqu’aux extrémités de la terre. Les membres effectifs se répartissent en quatre groupes: missionnaires (prêtres et personnes consacrées), missionnaires consacrées, missionnaires hommes et femmes dans le monde, époux missionnaires. Parmi les membres du premier et du deuxième groupe, la dimension de la prière et la proximité avec les plus pauvres sont particulièrement vives et concrètes à travers le ministère de certains frères ou sœurs appelés à se consacrer à l’intercession et à la louange (fraternité de vie contemplative) ou à l’annonce et à la compassion (fraternité de miséricorde). Les membres associés sont des personnes qui trouvent dans la Communauté un espace de croissance et d’engagement, qui bénéficient du et coopèrent au service qu’elle offre, participent à son charisme, collaborent à sa fin. Les membres associés se répartissent aussi en quatre groupes: volontaires, adhérents aux groupes GimVi (Groupe d’Engagement Missionnaire de Villaregia), animateurs missionnaires, amis de la mission.

 

DIFFUSION

La CMV compte 600 membres effectifs et 21.000 membres associés et est présente dans 15 pays ainsi répartis: Afrique (2), Amérique Latine (5), Europe (8).

 

OEUVRES

Reconnaissant la promotion humaine comme une dimension fondamentale de l’évangélisation, la CMV a fondé aussi bien en Afrique qu’en Amérique Latine des structures de développement comme des centres d’accueil pour les enfants en situation à risques; des centres culturels pour offrir aux jeunes en difficultés économiques un espace d’amitié et de croissance; des écoles d’alphabétisation; des centres médicaux pour l’assistance sanitaire de personnes n’ayant pas la possibilité d’accéder aux hôpitaux et pour fournir une instruction sur les normes alimentaires et hygiéniques afin de combattre les maladies infantiles; des pharmacies et des cantines populaires. Grâce aux efforts de la Communauté, dans ces mêmes aires géographiques, des églises disposant de locaux annexes pour le catéchuménat et la catéchèse ont également été construites.

 

PUBLICATIONS

Comunità Missionaria di Villaregia, revue paraissant tous les quatre mois.

 

SITE INTERNET

http://www.cmv.it

 

ADRESSE

Comunità Missionaria di Villaregia

Fraz. Villaregia, 16 —  45014 Porto Viro RO (Italie)

Tél.  [+39]0426.325032  —  Fax 0426.325442

E-mail: posta.cp@cmv.it