Les Foyers de Charité

logoFoyersCharité

DÉNOMINATION OFFICIELLE

Les Foyers de Charité

 

FONDATION

1936

 

HISTOIRE

Les Foyers de Charité sont nés le 10 février 1936, de la rencontre entre Marthe Robin et le père Georges Finet à Châteauneuf-de-Galaure, dans la Drôme, en France.

Marthe Robin, jeune femme laïque, malade et paralysée, vit une union intime avec le Christ. A l’occasion de la visite du père Finet, prêtre du diocèse de Lyon, elle lui partage l’annonce qu’elle a reçue de Jésus Christ : l’avènement d’un Renouveau de l’Église, auquel contribueraient des « Foyers de lumière, de charité et d’amour ».  Elle demande au père Finet de la part de Dieu de fonder le premier Foyer de Charité, et d’y prêcher des retraites spirituelles d’une semaine en silence. La première retraite a lieu à Châteauneuf-de-Galaure en septembre 1936. Ce sera le premier des nombreux Foyers de Charité qui, à partir de la France, se diffusent aujourd’hui sur quatre continents.

Le 1er novembre 1986, le Conseil Pontifical pour les Laïcs décrète la reconnaissance de l’œuvre des Foyers de Charité comme association privée de fidèles à caractère international.

 

IDENTITÉ

Les membres des Foyers sont des baptisés — hommes et femmes — vivant et évangélisant ensemble, avec un prêtre, le père du Foyer, qui conduit la vie et la mission de la communauté, aidé du conseil du Foyer.

Engagés à vie pour l’annonce de l’Evangile, les membres partagent une véritable vie de famille dans un esprit fraternel. Ils mettent en commun leurs biens matériels, intellectuels et spirituels et vivent en communauté, à l’image des premiers chrétiens. Chaque jour, ils célèbrent l’Eucharistie et se retrouvent pour d’autres temps de prière, notamment le chapelet et l’adoration du Saint Sacrement. Leurs activités et leur travail sont dédiés à l’accueil des retraitants et à l’animation des retraites spirituelles proposées.

La mission des Foyers de Charité est l’évangélisation par la prédication de retraites spirituelles ouvertes à tous, principalement des retraites en silence de 6 jours constituant une synthèse des fondamentaux de la foi catholique. Accueillis comme en famille dans le cadre d’une vie communautaire, les participants à la retraite sont invités à se mettre à l’écart du monde pour réfléchir au sens de leur vie, trouver des forces nouvelles, se ressourcer, approfondir leur foi. La mission des Foyers de Charité est ainsi de revivifier et fortifier les chrétiens dans leur foi, afin de permettre à chacun de vivre sa vocation de baptisé et de contribuer à la vitalité de l’Église au service du monde entier. Au-delà des croyants, l’ambition des Foyers de Charité est de donner à tous les hommes la chance de rencontrer le Christ et de grandir dans toutes les dimensions leur être.

 

STRUCTURE

Le cœur historique et spirituel de l’Œuvre est le Foyer de Châteauneuf-de-Galaure (France). Les Foyers de Charité sont gouvernés par un père Modérateur et un Conseil International composé de quatre prêtres et quatre laïcs. C’est au cours de l’Assemblée générale, convoquée tous les quatre ans avec des délégués représentants chacun des Foyers, qu’a lieu l’élection et/ou le renouvellement des mandats du Père modérateur et du Conseil international. C’est là aussi que se décident les principales orientations apostoliques de l’Œuvre.

Les membres des Foyers d'une même région du monde se rassemblent annuellement ou tous les deux ans, pour partager leurs expériences respectives et élaborer ensemble des projets pour la croissance de l’Œuvre.

Chaque Foyer de Charité – communauté de prêtres et laïcs – est inséré dans l’Église diocésaine, en communion avec l’Église universelle.

L’entrée d’un nouveau membre dans l’œuvre des Foyers de Charité se fait dans une communauté précise où se déroule le discernement. Des sessions de formation pour les jeunes membres de Foyer ont lieu régulièrement à Châteauneuf et localement. Au bout de trois à cinq ans, le membre peut faire son engagement définitif dans l’œuvre, avec l’accord de la communauté du Foyer de Charité dont il fait partie ainsi que du père Modérateur et du Conseil international. Il demeure alors dans l’état de vie dans lequel il est entré.

La vie des Foyers de Charité est soutenue par un réseau d’amis qui, avec les membres des Foyers, forment ce qu’on appelle le « Foyer élargi » qui témoigne de la lumière, de la charité et de l’amour du Christ dans le monde entier.

La gestion économique de chaque Foyer est portée par le père du Foyer, la communauté et une association civile à but non-lucratif selon la législation du pays où est implanté le Foyer.

Par ailleurs, la Fondation « Le Foyer de Charité », reconnue d’utilité publique en France, est habilitée à recevoir des dons et legs. Elle permet notamment de soutenir la construction de nouveaux Foyers mais aussi d’aider les communautés plus démunies, notamment dans certains pays en développement ou marqués par les conflits.

 

DIFFUSION

En 2018, l’œuvre des Foyers de Charité comprend un millier de membres - hommes ou femmes laïcs consacrés dans le célibat, couples mariés ou prêtres - qui vivent dans un des 78 Foyers répartis sur quatre continents, dans une quarantaine de pays.  Plus de 50.000 adultes font chaque année l’expérience d’une retraite spirituelle de six jours.

Si la vie quotidienne de chaque Foyer est inscrite dans la réalité locale du pays où il est implanté, l’ensemble des Foyers vit en communion, selon le même esprit.

  

OEUVRES

En plus de l’animation des retraites spirituelles, certains Foyers assurent d’autres missions ou actions de solidarité : des dispensaires, des écoles, des centres d’accueils d’enfants et de jeunes en difficulté, des maisons de vacances.

 

PUBLICATIONS

"L’alouette", revue bimestrielle.

 

 

SITE INTERNET

https://www.lesfoyersdecharite.com
https://www.martherobin.com

 

ADRESSE

Les Foyers de Charité

85, rue Geoffroy de Moirans

26330 Châteauneuf-de-Galaure (France)

Tél. +33 (0)4 75 68 79 00

E-mail : contact@lesfoyersdecharite.com