Ad limina

Au service des églises d’Afrique du Sud et du Mexique

Le Visites ad limina des évêques venus au Dicastère au mois de juin
Sudafrica.jpeg

 

En juin, le Dicastère a reçu les évêques du Mexique et d'Afrique australe en visite ad limina.

Afrique du Sud : la priorité est la formation des laïcs

Cette dernière conférence épiscopale regroupe l'Afrique du Sud, le Botswana et l'Eswatini, des pays qui partagent des affinités culturelles. La formation chrétienne des laïcs est une question prioritaire pour les évêques sud-africains, en particulier dans les paroisses défavorisées, où la contribution des catéchistes est cruciale pour la transmission de la foi. Un engagement fort en faveur de la préparation au mariage est également apparu, ainsi que l'effort pour défendre la vie humaine et la dignité de la personne dans les pays où l'avortement, par exemple, est malheureusement très répandu.

Mexique, de la piété populaire à la culture de la vie

Les évêques mexicains sont venus au Dicastère en différents groupes, témoignant d'un pays à très forte majorité catholique, animé d'une vive religiosité populaire. En ce qui concerne les laïcs, il faut stimuler leur engagement pour le bien commun et leur témoignage dans la vie politique, afin qu'ils puissent éclairer la vie sociale avec les principes de la doctrine sociale de l'Église. La vie familiale contemporaine, quant à elle, pose de nouveaux défis qui demandent un accompagnement pastoral de la part de l'Église, pour renforcer la pastorale familiale à tous les niveaux, ainsi que la proposition de nouveaux modèles de sainteté capables de motiver les fidèles à vivre l'Évangile de la famille et de la vie.

Enfin, il semble nécessaire aux évêques de promouvoir des cours internationaux de bioéthique pour aider à avoir des éléments d'évangélisation, et en même temps de créer, promouvoir et diffuser des subventions sur la culture de la vie et la dignité humaine.

 

Ad Limina Visit, South Africa
01 juillet 2023
Lire aussi...