23 avril 2018
Dicastère

« Protéger la vie humaine, surtout dans sa fragilité »

Vatican News s'entretient avec le sous-secrétaire pour la Section de la vie, Gabriella Gambino, sur l'engagement des laïcs et des femmes au service du Saint-Siège

« Remettre au centre la fragilité dans toutes les dimensions de l'existence humaine » est l'une des priorités soulignées par Gabriella Gambino, sous-secrétaire du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, dans une interview donnée récemment à Vatican News.

Aujourd'hui – a-t-elle ajouté - l'Église fait face à des défis sans précédent dans le contexte de la bioéthique en général et en particulier de la vie, de la sexualité, du mariage et de la famille ; le monde est complice à cause de ses législations qui réduisent l'espace pour développer le sens de la vie, surtout face à ces défis issus de la technologie, de la science, de la médecine ... Je pense donc qu'il est important de se concentrer aujourd'hui sur le thème de la fragilité qui - conclut-il – constitue le noyau de la réflexion bioéthique ».