23 août 2018
Rencontre mondiale des familles

Withers (jeune), « ma génération insatisfaite cherche une contre-culture. L’Église pourrait l’être »

Isaac Withers, représentant de la Conférence épiscopale d'Angleterre et du pays de Galles au Synode 2018, est le plus jeune de cinq frères et sœurs. Au Congrès pastoral, qui se déroule durant la Rencontre mondiale des familles (Dublin, 21 - 26 Août), il apporte son témoignage à la discussion impliquant les jeunes qui ont participé à la consultation pré-synode. Le thème central est le rôle de la famille dans le soutien des vocations de nature différente et dans sa capacité à mettre les jeunes en condition de vivre leur vie pleinement. Avec une soeur (la plus grande) religieuse contemplative, Isaac Withers a raconté qu’il avait fait l'expérience du dévouement de ses parents envers son frère plus grand d’un an, atteint de trisomie, d’avoir été esclave de la pornographie de 13 à 21 ans, mais d'en avoir été libéré après s'être confié à sa famille. Aujourd'hui, dit-il, « le principal défi pour les jeunes est de savoir comment faire face à la vie dans une société fortement sous pression, en pleine mutation et fragmentée. Un sentiment d’isolement aggravé par l’érosion des règles précédemment établies et la méfiance croissante des institutions ». « La génération actuelle – met-il en garde - est insatisfaite et a besoin d'une contre-culture » devant le risque de « tomber dans la confusion et de perdre de vue les choses ». « Je crois fermement - conclut le jeune - que si l'Église était une communauté authentique construite spécifiquement autour de la relation avec Jésus, nous serions la contre-culture ».