17 septembre 2021

2ème Cours pour les opérateurs des ONG catholiques, 20 - 25 septembre 2021

Un cours de formation à l'Université pontificale urbanienne pour réaliser au mieux l'action de « frontière » dans le domaine social à laquelle l'Église est appelée
ForumONG_Notizia.jpg

 

Un moment de formation dans le but de réaliser au mieux cette action de « frontière » dans le domaine social, à laquelle l'Église est appelée. Tel est l'objectif du II Cours destiné aux opérateurs des ONG catholiques, organisé par l'Université pontificale urbanienne en collaboration avec plusieurs Dicastères du Saint-Siège. Il s'agit de la deuxième édition, organisée en mode présentiel et virtuel, cette année également en anglais, ainsi qu'en italien. Une trentaine de personnes travaillant dans des organisations de la société civile et des associations catholiques y participent.

Parmi les conférenciers figurent également les sous-secrétaires de notre Dicastère, Linda Ghisoni et Gabriella Gambino, qui s'exprimeront respectivement sur l'engagement des laïcs dans la vie de l'Église et sur les questions relatives au mariage, à la famille et à la bioéthique.

LE PROGRAMME

La « Doctrine sociale de l'Église offre le cadre de principes ecclésiaux propres à mieux servir l'humanité » [1], pour ensuite la mettre en pratique dans des projets sur le terrain. Le cours vise à mettre en évidence un bref aperçu des principales questions internationales où le Saint-Siège est présent et qui représentent un défi pour l'Église. Outre l'étude et l'approfondissement personnelle, les conférences et les ateliers donnés par des représentants de Dicastères de la Curie romaine et des professeurs de certaines universités catholiques et pontificales romaines, mettront en lumière certaines questions à partir des principes de la Doctrine sociale de l'Église (service du Saint-Siège à travers les Dicastères de la Curie romaine, l'éducation catholique, l'écologie au service du développement humain intégral, les questions « frontalières » entre famille et bioéthique, les questions sur les migrants, les réfugiés et les trafics, les techniques et principes de collecte de fonds et les éléments de communication) ainsi que le sens ecclésial et la mission qui guide une ONG d'inspiration catholique dans le parcours synodal de l'Église.

L'objectif de l'initiative était de renforcer la préparation et l'identité ecclésiale des ONG catholiques, nécessaires pour être acteurs dans la sphère sociale et pour savoir prendre des décisions, où elles peuvent donner une voix à ceux qui n'en ont pas. En même temps, l'objectif était de présenter le service que l'Église et la Curie romaine rendent au monde, en promouvant avant tout la paix et la solidarité entre les nations : un service qui est peut-être mal compris et, parfois, mal représenté.

Aujourd'hui, il n'est pas facile de traduire ces principes en projets et initiatives qui placent la personne humaine au centre de tout et non l'intérêt ou le profit. L'action professionnelle d'une ONG catholique, fondée sur son propre témoignage chrétien et ecclésial, peut avoir une valeur ajoutée et une transparence dans ses actions, ce qui rend son message crédible.

[1] Pape François, Aux participants au Forum mondial des ONG d'inspiration catholique (7 décembre 2019).