05 novembre 2016
Budapest

L'amour chanté

A Budapest, une nouvelle étape du projet «Le grand mystère » avec le maître Andrea Bocelli

« Nous sommes ici pour célébrer la beauté et la joie de l'amour et pour répandre la bonne nouvelle de la famille ». Mgr Carlos Simon Vazquez, sous-secrétaire du Dicastère du Vatican pour les laïcs, la famille et la vie, avec ces paroles, a présenté, samedi soir dans la basilique Saint-Étienne à Budapest, le nouveau rendez-vous avec le projet «Le grand mystère ». L'Evangile de la famille, école d'humanité pour notre temps ».

 

Avec l'Orchestre d'Óbudai Danubia Zenekar dirigée par Marcello Rota, et accompagné par la toute jeune violoniste ukrainienne Anastasiya Petryshak et le chœur Vox Humana Choir, le ténor Andrea Bocelli a interprété un riche répertoire avec l’Alléluia de Handel, le Stabat Mater de Rossini, l'Ave Maria de Schubert et le Va pensiero de Verdi.

En apportant les salutations du cardinal Kevin Farrell, préfet de la Congrégation pour les laïcs, la famille et la vie, Mgr Carlos Simon Vasquez a voulu souligner en présence du cardinal Peter Erdö, archevêque d'Esztergom-Budapest, la puissance évocatrice de la Basilique dédiée à St. Etienne, homme qui a été « roi, mari, père et a pris soin aussi de la vie religieuse de son peuple, en jetant les racines d'une solide culture chrétienne. Sa femme, Gisella de Bavière, l'a soutenu dans son travail et, à sa mort, elle se retira dans un monastère. Cette histoire - il a souligné - parle du peuple, de la famille et de la vie et de l'amour qui les soutiennent, enracinés dans la foi ».

 

Le sous-secrétaire Vazquez a ensuite transmis l'encouragement du préfet Farrell au projet « Le grand mystère», conçu et créé par ce qui auparavant était le Conseil Pontifical pour la Famille, en collaboration avec le maître Andrea Bocelli, qui espère bientôt visiter le nouveau Dicastère.

 

 
Lire le message du card. Farrell:

 

 

Messaggio ITA

Messaggio ENG

 

Lire l'intervention du card. Erdo:

 

Intervento ITA

Intervento UNG