02 décembre 2017
Jeunes

Le miracle du salut s’accomplit dans la famille

Le secrétaire Awi Mello à Madrid pour le Congrès international salésien sur la pastorale de la jeunesse et la famille

« Le miracle du salut de la jeuneuse ne s’accomplit pas sans Jésus, et - en général - cela n'arrive pas sans une famille, cela n'arrive pas sans un père, une mère et des frères. Puisse ce congrès nous aider à rendre notre pastorale des jeunes de plus en plus familière ».

Ce sont les paroles que le Père Alexandre Awi Mello, secrétaire de notre Dicastère, a dit dans son salut au Congrès International Salésien

(https://www.symfamily17.org/?lang=fr) sur la pastorale des jeunes et la famille qui s'est terminée hier à Madrid.

 «Mettre le jeune au centre - il a ajouté dans son homélie pendant une Messe célébrée ces jours - signifie placer la famille au centre. Il est impossible de séparer ces deux «centralités», puisque la famille est la source, le chemin et le but de la jeunesse ».

Au Congrès, sont intervenus, entre autres, Monseigneur Bruno Forte, archevêque de Chieti-Vasto, le père Fabio Attard, conseiller général de la Pastorale de la Jeunesse salésienne, Carmen Peña García, professeur de droit canon à l'Université pontificale de Comillas et le père Rossano Sala, professeur de l'Institut de Théologie Pastorale de la Faculté de Théologie de l'Université Pontificale Salésienne.