14 octobre 2017
ONU

Donner voix aux femmes rurales du monde entier

La Journée internationale des femmes rurales sera célébrée demain pour supprimer toute discrimination et garantir à toutes les femmes l’instruction, l’éducation, le pouvoir décisionnel et une rémunération équitable.

« Assurer aux jeunes femmes l’instruction et l’éducation, le pouvoir décisionnel et une rémunération équitable de leur travail » est l’objectif de l’ONU qui a établi, à cet effet, la Journée internationale des femmes rurales, célébrée demain 15 octobre.

Née en 2007, la Journée attire l’attention sur le problème de l’exploitation des femmes qui effectuent une grande partie du travail agricole dans les pays en voie de développement et qui se voient privées d’accès aux opportunités et ressources équitables.

« Permettre leur émancipation – peut-on lire sur le site de l’ONU – n’est pas seulement vital pour les communautés dans lesquelles nous vivons, mais c’est un impératif humain et stratégique mondial.
Par ailleurs, comprendre qu’elles sont essentielles pour favoriser le développement mondial, est un stade important dans l’objectif à atteindre de l’égalité des sexes.
Le rôle des femmes rurales mérite d’être reconsidéré, aussi bien dans sa dimension humaine que sociale ; il serait pour cela opportun de proposer des politiques capables de supprimer les discriminations et, parallèlement, de valoriser leur personne comme moteur de richesse ; de plus, les programmes d’investissement de production et d’infrastructure amélioreraient leurs conditions de vie, et si ceux-ci sont accompagnés d’un parcours de formation, cela permettrait aux femmes rurales d’avoir une approche de production durable respectueuse de l’environnement.