01 juin 2018
Dicastère

« Donner le meilleur de soi-même »

Un document sur la perspective chrétienne du sport et de la personne humaine a été présenté aujourd'hui dans la salle de presse

« Le sport est un lieu de rencontre où les gens de tout niveau et condition sociale se réunissent pour atteindre un résultat commun. C'est aussi un moyen de formation. Peut-être qu'aujourd'hui, plus que jamais, devons-nous fixer notre regard sur les jeunes ; en effet plus le processus de formation commencera vite, plus le développement intégral de la personne à travers le sport sera facile. Enfin, je voudrais souligner le rôle du sport en tant que moyen de mission et de sanctification. Donner le meilleur de soi-même dans le sport est aussi un appel à aspirer à la sainteté ».

Ce sont les mots du pape François dans la lettre qui présente le document « Donner le meilleur de soi-même », sur la perspective chrétienne du sport et de la personne humaine, que le Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie a présenté aujourd'hui à la salle de presse du Saint-Siège.

"Donner le meilleur de lui-même" - a déclaré dans son discours le préfet Kevin Farrell en se référant au titre du document - est une expression qui attire les deux mondes qui sont rappelés dans ces pages.

D'une part, l'effort, le sacrifice dans le monde du sport, qui est une constante pour atteindre le succès ou simplement pour atteindre l'objectif. Mais aussi dans le contexte de la foi, nous sommes appelés à donner le meilleur de nous-mêmes, pour arriver à la sainteté qui, comme le Pape l'a souligné dans sa dernière exhortation apostolique, est un appel universel adressé à tous et donc aussi aux sportifs ».

Le document, en cinq chapitres et actuellement disponible en italien, anglais et espagnol, n'a pas – expliquent les organisateurs - « l'ambition de comprendre tous les aspects variés de l'activité sportive, mais il veut offrir une perspective chrétienne du sport, en s'adressant à ceux qui la pratiquent, à ceux qui y assistent en tant que spectateurs, à ceux qui la vivent en tant que technicien, arbitre, entraîneur, familles, prêtres et paroisses ».