29 juillet 2018
Laïcs saints

Chiara Corbella Petrillo, premier pas vers la béatification

Dans le diocèse de Rome, l'édit lance le procès de béatification : « Son oblation, phare d’espérance »

« Nous pensons aux saints comme à des héros, comme des gens capables de faire des choses spéciales. Non, ce n'est pas comme ça, l'expérience de Dieu n'est jamais tenue pour acquise ». Ce sont les paroles du père Vito D'Amato, frère franciscain et père spirituel de Chiara Corbella Petrillo, servante de Dieu qui, six ans après sa mort, fait maintenant le premier pas vers la béatification.

La jeune femme est décédée à seulement 28 ans en 2012. Laïque et mère de famille, après son mariage avec Enrico Petrillo en 2008, elle a rapidement connu des situations inattendues et difficiles comme la mort de deux enfants peu après leur naissance. Au cours de sa troisième grossesse, une tumeur est diagnostiquée à Chiara. Puisque tout traitement aurait eu des conséquences fatales sur l'enfant à naître, Chiara a pris la décision de porter à terme la grossesse.

« Si je ferme les yeux, j'imagine Chiara heureuse, sereine - ajoute le père Vito dans une interview  publiée dans le journal Avvenire -. Peut-être nous regarde-t-elle pendant que nous sommes là à raconter son histoire et qu’elle sourit comme elle a toujours souri »

« Son oblation reste comme un phare d'espérance, un témoignage de foi en Dieu, auteur de la vie, un exemple du plus grand amour et de la mort », lit-on dans l'édit par lequel le diocèse de Rome a annoncé le commencement du procès de béatification de Chiara, qui restera affiché aux portes du vicariat pendant deux mois ; pendant ce temps la documentation, nécessaire pour entamer le procès de béatification, est recueillie.