15 octobre 2018
Jeunes et affectivité

Les règles ne sont pas nécessaires, mais les bons exemples

Dans le cadre de la semaine de la famille, une conférence sur l'affectivité et la sexualité s'est tenue à Rome, à laquelle a participé le sous-secrétaire Gambino

Viser à une « éducation intégrale » des jeunes en les accompagnant dans la compréhension de leur identité de personne composée de corps et d’esprit, appelée à vivre toute relation avec autrui sous le signe de la dignité et du respect, est l'objet de la conférence organisée par le Centre pour la Pastorale de la famille du Vicariat de Rome avec la Fondation « Ut Vitam Habeant ».

Parmi les intervenants figuraient le père Andrea Manto, directeur du Centre pour la Pastorale de la famille du Vicariat de Rome, le cardinal Elio Sgreccia pour la Fondation « Ut Vita Habeant », Mgr Pierangelo Sequeri, président de l'Institut théologique pontifical Jean-Paul II, et Gabriella Gambino, sous-secrétaire du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie.

Continuez la lecture sur Vatican News