04 août 2018
Dublin : Gabriella Gambino

Le défi de l'éducation à la liberté

“ Eduquer à la vraie liberté pour savoir agir comme il plaît à Dieu

C'est le titre de la réflexion du sous-secrétaire du Dicastère, Gabriella Gambino, sur l'un des sujets d'actualité lors de la prochaine rencontre mondiale de Dublin : l'éducation des enfants selon le projet de Dieu.

L'intervention est tirée de l'essai “ Le témoignage de la famille chrétienne dans une société sécularisée et pluraliste ”, dans S. Kampowski (édité par), Islam européen et famille occidentale : quel impact et quelles synergies ?, Cantagalli, 2018, pp. 91-110.

Deux points clés sur la famille chrétienne : l'identité filiale de chaque homme prend forme dans la famille et le lien entre  foi et vie morale au sein de la famille. Ce sont les caractéristiques qui donnent à la famille fondée sur le sacrement du mariage “ la capacité de devenir un témoin authentique dans le monde sécularisé ”.

Les paroles du pape François, dans les catéchèses sur la famille de 2015, sont un avertissement : “Si nous n’avons pas un sursaut de sympathie pour cette alliance, capable de mettre les nouvelles générations à l’abri de la méfiance et de l’indifférence, les enfants viendront au monde toujours plus déracinés de celle-ci dès le sein maternel. La dévaluation sociale de l’alliance stable et générative d’un homme et d’une femme est certainement une perte pour tous. Nous devons remettre à l’honneur le mariage et la famille! ”.