20 avril 2018
#AlfiesArmy

Une prière pour sauver Alfie Evans

Monseigneur Francesco Cavina lance un réseau de prière pour « faire fondre les coeurs et faire tomber les murs »

Après avoir accompagné le père d'Alfie, Thomas Evans, au pape François pour une audience à la Casa Santa Marta, l'évêque de Carpi Francesco Cavina lance aujourd'hui une invitation à la prière.

Malgré la disponibilité de certains hôpitaux pédiatriques à accueillir le petit Alfie en Italie pour le sauver d'une condamnation à mort établie à coups de sentences ignorant le droit à la vie du petit patient et l'agonie des jeunes parents, les tribunaux anglais semblent catégoriques.

 

Mgr Cavina, chargé par le Saint-Père d'entretenir les relations entre la Secrétairerie d'État, la famille Evans et l’hôpital Bambino Gesù, a envoyé au Dicastère le message suivant, et nous invite à le partager au maximum sur les médias et les réseaux sociaux : « Seule la force de la prière – peut-on lire dans le message, que nous proposons ci-dessous en version intégrale – peut faire fondre les cœurs et faire tomber les murs qui semblent désormais insurmontables ».

 

 

---

 

Le petit Alfie Evans est condamné à mort par une sentence de deuxième instance de la Haute Cour anglaise. Les parents luttent pour la vie de leur enfant. Le Pape a reçu son père en audience. Les hôpitaux Bambino Gesù et Gaslini sont prêts à prendre en charge le petit patient à qui il est interdit de quitter le pays. C'est son dernier espoir. Seule la force de la prière peut faire fondre les cœurs et faire tomber les murs qui semblent maintenant insurmontables. Rejoignez le réseau des coeurs et dites une prière pour Alfie et sa famille.