09 février 2019
Magistère

Les 50 ans de Humanae Vitae : un don extraordinaire pour les générations futures

À Kigali, au Rwanda, un congrès international a lieu du 9 au 10 février pour célébrer le 50e anniversaire de l'encyclique Humanae Vitae de Saint Paul VI. L'initiative est organisée par l'archidiocèse de Kigali et par la Conférence épiscopale du Rwanda, en collaboration avec la Fondation Pallottina pour la Famille.

Le but de la Convention est de souligner la grande importance des enseignements prophétiques sur la vie conjugale contenus dans la dernière encyclique de Saint Paul VI. Conscients du contexte sociopolitique du pays, qui promeut une éducation sexuelle libertaire au détriment de l'acte unitif et procréatif propre à la vie conjugale, les organisateurs ont pour objectif de proposer des réflexions pastorales et des initiatives pour les jeunes et les familles, qui puissent aider à promouvoir la valeur extraordinaire de l'amour conjugal authentique, de la parentalité responsable et de la planification naturelle.

Parmi les plus de 300 participants, la Conférence verra la participation de professeurs d'université, de théologiens, de représentants de mouvements et d'associations familiales, d’opérateurs de  pastorales appartenant à différents instituts de vie consacrée et de sociétés de vie apostolique, voués au soin et à la promotion de la famille, membres de groupes paroissiaux pour la pastorale familiale, ainsi que des représentants des bureaux et des commissions pour la famille des diocèses et des Conférences épiscopales. Le préfet du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, le cardinal Kevin Farrell, a envoyé une allocution de bienvenue avec un message personnel.

« La finalité pastorale de l'encyclique - écrit le cardinal Farrell - est sans équivoque : proposer à nouveau avec un langage actuel le Magistère de l'Église sur l'amour conjugal et donner une réponse aux changements culturels, en faisant particulièrement référence à l'introduction de la contraception médicale et artificielle. Quand Saint Paul VI a promulgué Humanae Vitae, personne n'aurait jamais imaginé que ce serait la dernière encyclique de son pontificat. C'est presque comme s'il avait voulu garantir avec Humanae Vitae la continuité de son enseignement également pour les générations futures. En ce sens, tout comme pour son extraordinaire beauté, le Magistère qu’elle contient constitue un héritage pérenne et inestimable pour l’Église et pour l’humanité ».

Rwanda: 50th anniversary Humanae Vitae