15 novembre 2019
Personnes âgées

Les personnes âgées importantes pour la famille, la famille importante pour les personnes âgées

Message du sous-secrétaire Gabriella Gambino à la Rencontre de la pastorale familiale du Guatemala

« Si nous voulons protéger et défendre la vie, nous devons protéger les personnes âgées et travailler ensemble pour créer des réseaux de présence et de solidarité humaine et chrétienne autour d'elles. Prendre soin des personnes âgées, c'est prendre soin du Christ pauvre ». C'est avec ces mots que le sous-secrétaire Gabriella Gambino s'est adressée aux participants de la XXIVe Rencontre nationale des opérateurs de la pastorale familiale du Guatemala à laquelle elle a envoyé un message au nom du Dicastère.

La rencontre, à laquelle participent plusieurs centaines de personnes de tous les diocèses du pays, a pour thème la défense de la vie et en particulier celle des personnes âgées et vise à inclure de manière plus organique l'attention au troisième âge dans la pastorale de la famille.  À ce propos, le message continue ainsi : « La décision de placer une telle attention dans le champ plus large de la pastorale familiale est le résultat de la prise de conscience que les personnes âgées sont importantes pour la famille et que la famille est importante pour les personnes âgées ».

La défense de la vie des personnes âgées est une responsabilité de l'Église, en effet, « là où les familles d'origine ne peuvent pas s'occuper d'elles, - a ajouté le prof. Gabriella Gambino - nos communautés sont appelées à montrer leur visage miséricordieux et à devenir une famille pour ceux qui sont restés seuls dans leur vieillesse ».

Le message a également été l'occasion d'inviter des représentants de la Conférence épiscopale guatémaltèque à participer au premier Congrès international sur la pastorale des personnes âgées, La richesse des années, que le Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie organise pour le mois de janvier prochain.