25 novembre 2019
Jeunes

L'heure de Dieu

L'intervention du Secrétaire le Père Awi à la XXe Rencontre latino-américaine sur la pastorale des jeunes

« Les jeunes sont héritiers d'un grand passé, porteurs d'un grand présent et bâtisseurs d'un grand avenir ». Paraphraser le Père José Kentenich, fondateur du Mouvement Apostolique de Schönstatt, a été le fil rouge du discours que le secrétaire de notre Dicastère, le Père Alexandre Awi Mello, a prononcé en participant via skype à la XXe Rencontre latino-américaine sur la Pastorale des jeunes, qui s'est terminée avant-hier au Pérou.

Partant de l'héritage du passé, le Père Awi - qui a également envoyé un message vidéo - a parlé de mémoire et de « jeunes avec des racines », mentionnant le processus synodal pour arriver au présent, le bon moment pour témoigner pleinement du message du Pape François dans l'exhortation Christus vivit sous le signe d’une pastorale synodale, populaire et missionnaire.

Ensuite, en ce qui concerne le rôle des jeunes bâtisseurs de l'avenir, le Secrétaire du Dicastère a insisté sur « comment vivre la communion au sein de la pastorale de la jeunesse ; l'intégration des forces de tous les groupes et les initiatives qui oeuvrent à l'évangélisation des jeunes est absolument nécessaire », a-t-il expliqué, car « tous sont engagés vers un but commun : apporter Jésus et la joie de l'Évangile à chaque jeune en essayant de transformer la société. Le travail œcuménique, interreligieux et écologique des jeunes appartient au présent et à l'avenir de l'Église ».

À la même occasion, le Pape François a adressé un message aux responsables nationaux de la pastorale des jeunes réunis à Lima dans lequel il a rappelé les paroles prononcées à Panama lors de la cérémonie d'ouverture des XXXIVème Journées Mondiales de la Jeunesse : « C’est l’amour du Seigneur qui apprend plus à redresser qu’à faire chuter, à réconcilier qu’à interdire, à donner de nouvelles chances qu’à condamner, à regarder l’avenir plus que le passé ».

Puis, une exhortation spéciale : « Je vous encourage à approfondir la connaissance de la personne de Jésus afin qu’en vivant dans l’intimité de son coeur, vous puissiez être transformés en disciples missionnaires et en témoins de sa tendresse, et que d’autres jeunes puissent s’approcher de lui, l’éternellement jeune, faire l’expérience de la joie de son amitié et mener une existence fondée sur la fraternité et la solidarité chrétiennes ».