17 novembre 2020
Abus

La dynamique de l’abus dans les réalités ecclésiales : le rôle du pouvoir

fotoabusi.jpg

L'Institut supérieur pontifical de droit canonique de Rio de Janeiro et ses branches des archidiocèses de Goiânia et Londrina, en collaboration avec plusieurs institutions de droit canonique du Brésil, ont organisé du 3 au 7 novembre 2020, un congrès international virtuel sur la protection des mineurs et des personnes vulnérables, afin de contribuer à la formation et à la réflexion sur une question actuelle et urgente dans l'Église.  

Le 7 novembre, Isabelle Cassarà, Officiel du Dicastère, a été invitée à intervenir au Congrès sur le thème La dynamique de l’abus dans les réalités ecclésiales : le rôle du pouvoir (vidéo). L'analyse préparée par Isabelle Cassarà se fonde sur l'expérience acquise par le Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie au service des associations de fidèles, et considère le rôle du pouvoir dans la dynamique de l’abus avec une clé de lecture spécifique : la prévention.  

Après avoir identifié l'existence d'éléments spécifiques de corruption qui, en s'introduisant dans la vie associative et communautaire des réalités ecclésiales, donnent lieu à de véritables systèmes abusifs, Isabelle Cassarà a attiré l'attention sur les facteurs et les processus sur lesquels l'autorité ecclésiastique est appelée à exercer un contrôle pour une prévention efficace. Elle a ensuite livré quelques critères de discernement utiles pour éviter que des pratiques, normes et coutumes abusives ne s'insinuent dans la vie associative et les styles de gouvernement.