13 juillet 2020
Famille

La spiritualité mariale dans la famille

Discours du P. Awi Mello au Congrès des familles de la Communauté Shalom
awi shalom.jpg

Le P. Alexandre Awi Mello, secrétaire du Dicastère a participé au congrès des familles de la Communauté catholique Shalom qui s'est tenu en direct sur internet les 28 et 29 juin en raison de l'urgence sanitaire.

Dans son discours, dont la version complète est disponible sur YouTube, il a souligné comment, en cette période de pandémie, la famille a été mise à l'épreuve et, en même temps, s'est révélée être une ressource précieuse.

En rappelant les deux messages que le Dicastère a envoyés durant cette période (une proposition concrète pour être « église domestique », et dans la solitude le coronavirus tue plus), il a expliqué que « les personnes âgées, les enfants, les adolescents, les personnes handicapées auraient été complètement négligés s'ils n'avaient pas eu une famille pour s'occuper d'eux dans cette période de pandémie ».

La spiritualité mariale est une façon concrète de vivre la spiritualité populaire qu' Evangelii Nuntiandi, le document d'Aparecida et Evangelii Gaudium décrivent comme « spiritualité incarnée dans la culture des simples ».

Dans ce contexte, le P. Awi Mello a rappelé la centralité de la prière mariale du chapelet que le P. Patrick Peyton a décrite en ces termes : « La famille est le plus grand trésor de la terre. Dieu est le plus grand trésor du ciel. Le chapelet est l'anneau d'acier qui les unit dans le temps et pour l'éternité ».

 

 

 

 

 

 

 

 

  La vidéo du discours du P. Awi Mello