09 décembre 2020
Famille

Sacrement en mission

Le discours du sous-secrétaire Gabriella Gambino à la Rencontre nationale des opérateurs de la pastorale familiale du Mexique
CEM_dimensionfamilia2020.jpg

« Les événements de la pandémie nous demandent de nous arrêter, mais nous pouvons lire avec confiance dans ce revers de fortune une occasion de [...] comprendre comment être une Église qui essaie de cheminer avec les familles, au lieu de continuer à regarder de l'extérieur comme un spectateur ».

« Il est temps de nous écouter, de comprendre quels sont les vrais besoins, ceux qui partent de la réalité familiale et non de principes abstraits, ayant en Christ notre pain, la vraie nourriture avec laquelle nourrir les familles et apprendre à les observer en tant que témoins de leur beauté naturelle : celle d'être des icônes de l'amour de Dieu ».

Ce sont les mots que la sous-secrétaire de notre Dicastère, Gabriella Gambino, a prononcés lors d'une vidéoconférence à la Rencontre nationale des opérateurs de la pastorale familiale organisée par la Conférence épiscopale mexicaine il y a quelques jours.

Elle a ensuite souligné l'importance « d'activer une synergie de dons, de projets, de vocations en impliquant les familles, qui peuvent se faire des cadeaux les unes aux autres, en s'entraidant : des familles qui se tiennent aux côtés d'autres familles, partageant les défis, les problèmes, les opportunités et les joies ». Sachant toutefois que « nous avons aussi besoin d'évêques et de prêtres qui ont le désir et le courage de "se nourrir" de familles. Qui savent écouter, demander, se dépenser dans les relations humaines et d'amitié. Comme le faisait Jésus ». La famille - a-t-elle conclu - doit devenir un sujet actif et responsable de la pastorale de manière organique et systématique, « sacrement en mission ».

 

Il videomessaggio del Sottosegretario, Dott.ssa Gabriella Gambino [ESP]