27 janvier 2021
GMG

JMJ : deux ans après Panama, un nouvel élan pour la marche vers Lisbonne

WhatsApp Image 2021-01-27 at 11.34.28.jpeg

À l’occasion du deuxième anniversaire de la messe de clôture de la XXXIVe Journée Mondiale de la Jeunesse du Panama, le Comité Organisateur de Lisbonne a présenté l'hymne officiel de la prochaine édition internationale des JMJ qui se tiendra dans la capitale portugaise en 2023. Une invitation joyeuse lancée aux jeunes du monde entier afin qu’ils poursuivent ce pèlerinage de foi à travers les JMJ et prient ensemble dans l’attente de la prochaine rencontre avec le Saint-Père. En effet, l'hymne des JMJ n'est pas seulement un outil de promotion de l'événement. Il est avant tout une prière qui, traduite en différentes langues, résonne dans les réalités locales de l'Église.

En chantant cet hymne – expliquent les organisateurs de Lisbonne dans leur déclaration officielle – les jeunes du monde entier sont invités à s’identifier avec Marie, à travers le service, la mission et la transformation du monde. L'hymne, intitulé Há Pressa no Ar (Il y a de la hâte dans l’air), s’inspire du thème des prochaines JMJ : Marie se leva et s’en alla en hâte (Lc 1,39). Le texte a été écrit par le père João Paulo Vaz et la musique a été composée par Pedro Ferreira, professeur et musicien, tous deux du diocèse de Coimbra, dans le centre du Portugal. Les arrangements sont l’œuvre du musicien Carlos Garcia.

Le thème (...) m'a fait repenser ma relation avec ma Mère et le processus créatif des mots est devenu pour moi un temps de prière très profond" – affirme don João Paulo Vaz. La mélodie quant à elle est née avant le texte, composée dans une petite pièce, au piano, en toute solitude – déclare Pedro Ferreira – et pensée pour rassembler une communauté.

Sélectionné à travers un concours national parmi plus de 100 propositions, l’hymne a été publié sur les chaînes officielles des JMJ de Lisbonne 2023 en 2 versions linguistiques : portugaise et internationale.

Sa présentation à l'occasion de l'anniversaire des précédentes JMJ nous rappelle également que ces rencontres sont comme une course de relais qui se poursuit au fil des ans et qui porte de bons fruits tant chez les participants que dans l’Église locale qui les accueille.

Et parlant précisément des fruits qu'une JMJ peut produire dans la vie des jeunes et dans l'Église, Victor Chang, secrétaire exécutif du Comité Organisateur de la JMJ Panama 2019 commente :

Il y a eu beaucoup de changements depuis les JMJ 2019, mais le plus important de tous est la plus grande importance que les jeunes ont acquise dans notre Église et dans différents domaines. Les jeunes sont passés du statut de bénéficiaires à celui d'acteurs. (...) Nous, qui travaillons avec eux et pour eux, sommes également conscients de leur rôle et de leur potentiel, prêts à leur donner leur place et à les accompagner dans ce voyage. Il s’agit d’un changement de paradigme.