14 septembre 2017
Communautés

« Partagez les dons reçus en faveur des familles »

Le message du Secrétaire P. Awi Mello au Congrès ibéro-américain de l’Œuvre des Familles de Schönstatt

Le Congrès ibéro-américain de l’Œuvre des Familles de Schoenstatt, s’est tenu en Equateur sur le thème « Avec joie, des familles en sortie ». Cent soixante couples provenant de quatorze pays différents, et membres des trois communautés du Mouvement de Schönstatt, qui réunissent les couples mariés et qui s’engagent selon trois subdivisions différentes – la Ligue, la Fédération, l’Institut – se sont retrouvés au Sanctuaire du Mouvement à Guayaquil, consacré à la mission spéciale d’être « Famille du Père, Foyer pour le monde ».

Le Secrétaire du Dicastère, le Père Alexandre Awi Mello, membre lui aussi de la grande famille de Schönstatt, a envoyé un message aux participants du Congrès dans lequel il s’est réjoui de constater que « le travail que l’Œuvre des familles de Schönstatt accompli est très apprécié » et que « l’Eglise attend et compte sur notre contribution ». Par ailleurs, a poursui le Père Awi Mello, « je vois que nous pouvons apprendre beaucoup des autres groupes et mouvements qui œuvrent avec les familles, et que nous pouvons leur être complémentaires et nous laisser compléter par eux ».

De là, l’invitation du Secrétaire du Dicastère adressée aux membres de l’Œuvre des familles de Schönstatt de continuer « à s’insérer dans les diocèses et dans les paroisses pour pouvoir partager nos dons, afin de pouvoir vous enrichir beaucoup dans le défi de « sauver les familles, mission qui appartient à tous les chrétiens ». Le thème de la rencontre, qui s’est tenue du 7 au 10 septembre dernier, s’est révélé particulièrement « approprié en ce moment – a écrit le Père Awi Mello –  où l’Eglise est appelée à mettre en œuvre les défis donnés par le Saint-Père dans son pontificat, en particulier avec l’exhortation apostolique Amoris Laetitia ».

Des conférences, des laboratoires, des tables rondes et des débats ont donné un riche contenu au Congrès, et les participants se sont engagés à assumer la tâche d’aider les familles à vivre dans l’amour, à réaliser leur vocation, et à aller de l’avant, malgré les chutes qui peuvent leur arriver plusieurs fois sur leur chemin (cf. AL 57).