09 mai 2017
Québec

Nous défendons la vie à toutes ses étapes

Visite ad Limina de l'Assemblée des évêques catholiques du Québec
33689012954_2bce809fd1_z-272x182.jpg

« La vie doit être défendue toujours, depuis la conception jusqu’à la mort naturelle, mais aussi à toutes ses étapes. Voilà pourquoi nous nous sommes engagés à prendre soin des vies fragiles, comme celles des personnes handicapées ou des personnes âgées, nous protégeons également l'environnement dans lequel nous vivons ». Avec ces mots Mgr. Simard, évêque de Valleyfield, a décrit l'engagement avec la vie de l'Assemblée des évêques catholiques du Québec lors de la visite ad Limina au Dicastère pour les Laïcs la Famille et la Vie.

Les évêques luttent dans cette bataille de diverses manières : la protection de la liberté de conscience des médecins catholiques et la propagation d’une vision chrétienne de la souffrance et de la mort en sont deux exemples.

C’est pourquoi, ils ont récemment publié la lettre pastorale « Approcher de la mort avec le Christ ». Les évêques proposent dans cette lettre un parcours de réflexion sur les soins de fin de vie à la lumière de la Parole de Dieu. Ils parlent aussi des soins palliatifs en tant que « la vraie réponse à l'euthanasie ».

Au cours du débat, qui a eu lieu lors de la rencontre, les évêques canadiens et le cardinal Farrell étaient d’accord sur la centralité du rôle des laïcs et il ont exprimé que ceux-ci devraient « être engagés dans tous les domaines de la vie de l'Église » sauf celui sacramentel, bien entendu. La proclamation de l'Évangile et l'éducation doivent être de plus en plus les priorités de leur apostolat.

À cette fin, il faut, - il a été dit au cours de la réunion - qu'ils reçoivent une formation adéquate, « ils n’ont pas besoin d'un doctorat en théologie pour être des missionnaires, mais au moins il faut qu’ils aient une formation de base » . À cet égard le cardinal Farrell a souligné, comme d’ailleurs le rappelle souvent le Pape François, qu’il faut que nous soyons attentifs à ne pas « cléricaliser les Laïcs ». Ils doivent être en mesure de rendre témoignage de la beauté de la vie chrétienne et de l'idéal de la famille. Parce que « lorsque nous nous sommes limités à nous défendre, les ennemis de l'Évangile nous ont réduit au silence. »

Au cours de la rencontre, les évêques canadiens ont demandé des renseignements sur la participation aux deux grands événements organisés par le Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie : la Rencontre internationale des familles en 2018, à Dublin et les Journées mondiales de la Jeunesse en 2019, à Panama.
 

 

Assembly of Quebec Catholic Bishops