12 avril 2017
La veillée

Card. Farrell: “Les martyrs sont des visionnaires, ils annoncent l'aube d'un monde nouveau!”

Dans la basilique romaine de Santa Maria in Trastevere, en présence de milliers de personnes, le cardinale Farrell a présidé la veillée en mémoire des martyrs contemporains que la Communauté de Saint Égide organise depuis de nombreuses années au cœur de la Semaine Sainte. Il s’agit de cardinaux, évêques, laïcs de toutes les confessions chrétiennes qui, au cours des dernières années, ont donné leur vie pour l'Evangile. Au cours de la prière ont été rappelés, particulièrement, les récents attentats en Egypte qui ont provoqué la mort de quarante-cinq chrétiens coptes en train de célébrer le dimanche des Rameaux.

Le cardinale Farrell a parlé des martyrs comme des « visionnaires. Ils rêvent – a-t-il ajouté – d’une humanité réconciliée et de l’établissement de la paix parmi les hommes. Ils croient fermement avec le Psalmiste qu’il est « bon et doux d’habiter en frères tous ensemble! » (Ps 133,1). Dans notre monde où les murs des frontières sont de plus en plus hauts, où l'on entend les bruits des incessantes guerres, où les extrémistes de toutes les factions nient la richesse de la diversité, ces « flambeaux de l’espérance » annoncent l'aube d'un monde nouveau ».

Au même temps que les bougies étaient allumées une longue et émouvante liste des noms des personnes a été lue. Chacune de ces personnes a une histoire et nous vous avons racontées, sur ce site, quelques-unes comme par exemple celle du catéchiste Lino, qui est mort il y a quelques mois au Soudan du Sud.

Le cardinal a conclu son homélie en s’adressant à la Communauté de Saint Égide: « Vous faites bien - dit-il – en nous montrant les martyrs et en nous rappelant à tous la tâche fondamentale de préserver la mémoire de leur sacrifice pour que leurs souffrances ne soient pas absorbées par le manque d'intérêt, par l'amnésie, l'indifférence et par cet habitude de côtoyer le mal qui caractérise le monde d'aujourd'hui ».