16 juin 2017
Mouvements ecclésiaux

Le card. Farrell : « Notre Dicastère est la maison des mouvements ecclésiaux »

Rencontre avec les responsables internationaux des mouvements ecclésiaux et des communautés nouvelles

Au cours de la rencontre avec les responsables internationaux des mouvements ecclésiaux et des communautés nouvelles, organisée le 14 juin par le Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, le card. Farrell a voulu présenter les responsables et l’organisation du nouvel organisme, qui s’apprête à fêter son premier anniversaire, et cherché à rassurer en déclarant que : « le Dicastère reste, pour ainsi dire, votre « maison » à l’intérieur du Saint-Siège, votre principal point de référence ! C’est pourquoi, j’espère et je souhaite – a poursuivi le Préfet - que, vous tous, puissiez trouver une « maison avec des portes toujours ouvertes », où trouver accueil, dialogue, encouragement et aide dans les difficultés ».

Devant plus de cinquante responsables internationaux de mouvements ecclésiaux et de communautés nouvelles venus du monde entier, le card. Farrell a indiqué les deux priorités du Dicastère pour lesquelles il a demandé une collaboration étroite : la famille et les jeunes. Il s’agit de questions qui sont au cœur du pontificat du pape François et pour lesquelles les mouvements, « pas seulement ceux qui, par leur charisme et leur statut, s’y consacrent spécifiquement », peuvent y contribuer beaucoup. « Les mouvements – a conclu le card. Farrell - doivent être le « visage jeune » de l’Église !». La finalité de la Rencontre a été surtout celle de l’écoute ; c’est pourquoi, après les deux interventions brèves de présentation de la Rencontre internationale des Familles et des Journées Mondiales de la Jeunesse, par le Délégué pour la Famille, don Carlos Simòn Vàzquez, et par le responsable de la section Jeunes, P. Joao Chagas, une place importante a été accordée aux responsables des mouvements ecclésiaux et des communautés nouvelles présents, pour commencer à réfléchir ensemble et pour leur demander des suggestions sur les activités du Dicastère.

À cette fin, laityfamilylife.va publie trois interventions brèves de quelques personnes présentes. Dans de nombreux discours, il a été question, entre autres, de la valeur de la vie fragile et de la manière dont les familles, qui ont en leur sein des personnes handicapées, peuvent être le moteur d’un changement culturel sur la question de la souffrance ; de la nécessité que les mouvements, comme toute l’Église, vivent la conversion à la miséricorde comme l’appelle à le faire le pape François ; de la question de la violence entre les jeunes mais aussi des personnes âgées et de leur accompagnement humain et pastoral. Beaucoup de représentants qui étaient  présents, ont insisté ensuite, sur l’importance de la formation et ont assuré leur présence à Dublin et Panama.

Pour conclure, le card. Farrell a rappelé que le devoir de la Curie romaine et du Dicastère pour les Laïcs, la Famille, et la Vie est essentiellement celui « d’écouter et d’aider ; c’est pourquoi les rencontres de ce genre seront toujours plus fréquentes ».

incontro con movimenti e nuove comunità