19 septembre 2017
Bolivia

Les jeunes boliviens sont doués et courageux

Visite ad limina des évêques de Bolivie

« Nous devons dévoiler et valoriser le bien que fait notre jeunesse. Les jeunes boliviens sont bons et courageux. Ils s’engagent dans le bénévolat et dans l’évangélisation ! ». Les évêques boliviens en visite ad limina au Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, se sont exprimés ainsi pour décrire la vitalité de l’Eglise de leur pays qui est confronté à une situation complexe.  

Comme dans d’autres parties du monde, la famille vit un moment délicat : les évêques ont parlé d’abord d’une mentalité qui rend l’engagement « pour la vie  » de plus en plus difficile, mais aussi de problèmes liés à la violence domestique et à l’émigration. Pour ces raisons et d’autres motifs, les mariages religieux sont en baisse, et les couples qui décident de cohabiter ensemble augmentent ainsi que le nombre de divorces. A ce sujet, Mgr. Braulio Saer, évêque auxiliaire de Santa Cruz, a noté que les couples qui commencent un cheminement au sein d’un mouvement ecclésial et entreprennent un parcours de formation, décident souvent de se marier à l’Eglise. Le rapport entre les nouvelles communautés et les évêques est un avantage et la coopération est fructueuse surtout concernant la pastorale familiale. 

 

EN: Mgr Sàez García We should allow ourselves to be captivated by #AmorisLaetitita and so help it to also intrigue those who need to discover the value of #family IT: Mons. Sàez García Dobbiamo innamorarci di #AmorisLaetitia perchè se ne innamorino anche coloro che hanno bisogno di scoprire il valore della #famiglia ES: Mons. Sàez García Tenemos que enamorarnos de #AmorisLaetitia para que podamos enamorar tambien a los que necesitan descubrir el valor de la #familia FR: Mgr. Sàez Garcías Aimons en premier #AmorisLaetitita. Ainsi, ceux qui ont besoin de découvrir la valeur de la #famille pourront l’aimer à leur tour. PT: Mons. Sàez Garcías Devemos ser apaixonados  por Amoris Laetitia para que possam apaixonar-se também aqueles que precisam descobrir o valor da #família.

Un post condiviso da Laity, Family and Life (@laityfamilylife) in data:

Dans ce cadre, les évêques ont parlé de la réception d’Amoris Laetitia, de l’importance du texte dans l’accompagnement de toutes les familles boliviennes. « Combien de femmes vivent une situation irrégulière, peut-être par choix du mari, et sont contraintes à travailler durement chez elles et sont souvent maltraitées par les hommes ! Elles ne peuvent pas en plus se sentir exclues de l’Eglise ! ». Mgr. Saer, dans sa déclaration publiée sur Instagram, parle de la nécessité de « tomber amoureux » d’Amoris Laetitia.

Les évêques ont ensuite discuté du thème de la piété populaire en la définissant comme « une occasion de pédagogie et d’évangélisation ».

Ad limina visit Bolivian Episcopal Conferenece