27 juin 2017
Activités du Dicastère

L’archidiocèse de Tolède présente au Dicastère des projets de pastorale familiale

Le groupe Santa Teresa : une aide pour les femmes séparées, divorcées ou abandonnées par leur conjoint

Le 26 juin matin, une rencontre a eu lieu entre le Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie et l’archidiocèse de Tolède (Espagne).
S. Exc. Mgr. Braulio Rodriguez Plaza, archevêque de Tolède, venu avec un groupe de fidèles laïcs et de prêtres, a présenté au Cardinal Farrell, Préfet du Dicastère, les projets et les activités suivis par la pastorale familiale de Tolède.

Don Miguel Garrigòs a expliqué en détails les formes multiples d’activités de cette délégation archidiocésaine. Ce sont des projets qui sont destinés à tous les âges et à toutes les situations. Parmi ces projets, se distingue celui du groupe Santa Teresa qui, comme expliqué brièvement, s’occupe d’aider les femmes séparées, divorcées ou abandonnées par leur mari.

Quelques femmes ont partagé leurs expériences de vie donnant un témoignage à la vie et à la foi ; elles ont parlé de la façon dont elles ont été aidées et continuent d’être soutenues par l’Eglise, dans leur situation présente, souvent très difficile. Avec beaucoup d’émotion et de reconnaissance, elles ont parlé de leur chemin de foi chrétienne, qui a été renouvelé grâce à la présence de l’archevêque et de ses collaborateurs au sein de la délégation de la famille.

Ce chemin leur a permis de renaître à la vie chrétienne, en expérimentant la miséricorde et en apprenant à pardonner les graves offenses subies. A la lecture d’Amoris laetitiae (A.L.), elles ont été touchées par le regard de miséricorde que le Pape a montré dans l’Exhortation apostolique post-synodale, qui invite à s’ouvrir, à tous les baptisés qui pourraient se sentir loin de l’Eglise.

Les femmes qui se sont exprimées, ont souligné l’importance de l’« accompagnement » sur lequel A.L. insiste tant. Elles-mêmes ont déclaré avoir été accompagnées dans tous leurs moments de souffrance et ont été en grande partie guéries ; elles ont pu renaître dans l’Amour de Dieu à travers l’Eglise et ses prêtres, et ainsi vivre plus intensément l’amour de Dieu.

Quelques prêtres ont pris également la parole pour expliquer que la pastorale familiale travaille en collaboration étroite avec la pastorale sociale, - notamment avec la Caritas diocésaine – car les situations décrites auparavant, engendrent des drames, même d’un point de vue économique et financier.

Le diocèse répond, même matériellement, à ces nombreuses femmes qui ont de graves difficultés à éduquer leurs enfants.
Ce groupe de femmes a déclaré que c’est précisément cet amour, qui a été leur force pour réussir à changer de vie et à expérimenter l’amour de l’Eglise. A cet égard, elles sont insérées dans la vie de l’Eglise et souhaitent être des instruments de valeur pour aider d’autres femmes dans ces situations, afin que ces dernières puissent connaître la sollicitude maternelle de l’Eglise.

M. l’Archevêque a remercié vivement l’accueil qui leur a été réservé de la part du Card. Farrell et de Mgr Simón et a assuré que ses diocésains seraient nombreux à Dublin.

Le préfet du Dicastère, de son côté, a remercié chaleureusement l’initiative Santa Teresa, pour la beauté de ce projet, et a exprimé le désir que ce projet pilote soit présenté à la prochaine Rencontre mondiale pour les familles.

En conclusion, l’archevêque Rodriguez Plaza a annoncé, avec une grande joie, qu’ils seraient reçus ce même soir par le Saint-Père, qui s’est montré très intéressé et heureux du projet Santa Teresa.

 

Visit of the Archdiocese of Toledo - Spain-003