07 avril 2017
#Krakow2Panama

La beauté sauvera le monde

« La beauté sauvera le monde » peut sembler un slogan ou un programme trop vaste et abstrait: pour le père jésuite Jean-Paul Hernandez il s’agit plutôt d’une expression très concrète. Le père Hernandez est suisse d'origine espagnole, aumônier de l'Université La Sapienza à Rome et fondateur du groupe « Pierres vivantes», groupe qui a pour mission proclamer l'Evangile à travers l'art. La tâche confiée au jésuite, à la rencontre organisée par le Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie en collaboration avec le Synode des évêques à Rome et qui rassemble ces jours-ci des jeunes délégués et agents de la pastorale des jeunes de plus de 100 pays du monde et de 44 groupes, mouvements et associations internationales catholiques, a été celle d'illustrer la deuxième partie du Document préparatoire du Synode consacré aux jeunes, intitulée « la foi, le discernement, la vocation ».

Il l'a fait au moyen d’une explication détaillée du célèbre tableau du Caravage « La Vocation de saint Matthieu » conservé à Rome, dans l'église Saint-Louis des Français. Il a voulu faire gouter aux jeunes la sagesse narrative et théologique du peintre qui, en racontant le processus de l'appel, le choix et la conversion, n’a pas voulu épargner aucun détail.

Les rapports des groupes de travail ont fait écho à sa présentation: le discernement est comme une aventure, nous ne savons pas où cela va nous mener, mais nous savons que c'est Dieu qui nous appelle et que c’est important de nous mettre en chemin. Le dialogue et se mettre à l’écoute des jeunes sont fondamentaux, mais aussi trouver le langage juste pour parler avec eux, tout comme Jésus. Enfin, la dimension communautaire et accorder de la place aux jeunes afin qu’ils se sentent à l'Eglise comme chez eux sont également importants.

La séance de l'après-midi a commencé avec l’intervention de don Fabio Attard, Conseiller général pour la Pastorale des Jeunes de la congrégation salésienne, qui a présenté la troisième et dernière partie du Document préparatoire du Synode consacrée à l’action pastorale, un thème qui pourrait facilement être réduit à une lecture purement opérationnelle, cependant il doit y être considéré dans une perspective prophétique: il ne s’agit pas de faire des choses, mais de proposer des dynamiques et des processus. La synthèse de don Attard a été fortement axée dans la première Exhortation apostolique du Pape François, l’Evangelii Gaudium. Marcher avec les jeunes, a déclaré Attard, demande de l'empathie et un esprit de communion: en fait, il s’agit d’un processus et il n'y a pas un but défini au départ, on ne sait pas quand est ce qu’on y arrive, on sait seulement qu’on est en chemin et que ce chemin demande du courage, le courage de changer. Il a fait référence à une citation du Pape Benoit XVI: « Dieu désire votre amitié. Et, une fois que vous commencez à être amis de Dieu, tout commence à changer dans votre vie ».

D'après don Attard l’Evangelii Gaudium est le « pain pour le voyage des agents pastoraux ».

 

#Krakow2Panama Let's listen to young people

Un post condiviso da Laity, Family and Life (@laityfamilylife) in data:

Cette partie du document a été aussi approfondie dans le travail de groupe par les délégués, ceux-ci dans leurs rapports y ont raconté des expériences, ont fait de réflexions et des propositions de travail.

Le soir, les jeunes délégués du monde entier se sont déplacés à l'Auditorium Parco della Musica, où ils ont assisté à un concert du groupe Gen Verde et Gen Rosso, une véritable plongé dans la musique et une recharge d'énergie pour faire face à la dernière journée de travail, celle-ci a pour but la préparation des Journées mondiales de la jeunesse au Panama en 2019.

From Krakow to Panama 3