05 décembre 2017
Ouganda

La pastorale des jeunes à la rencontre des réfugiés

Parallèlement à la préparation du Synode des évêques en 2018 et à l'organisation des Journées Nationales de la Jeunesse, l'Office National de la Jeunesse travaille auprès des camps de réfugiés pour offrir un espace d’écoute et de formation

L'Office national de la jeunesse de la Conférence des évêques d'Ouganda est en train de travailler beaucoup. Nous sommes informés des efforts réalisés pour recueillir les réponses au Questionnaire préparé par le Secrétariat du Synode des Évêques pour la prochaine Assemblée ordinaire sur le thème « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel » et pour préparer les Journées nationales de la jeunesse qui se tiendront dans le diocèse de Kabale du 12 au 17 décembre.

Les dix-neuf diocèses du pays, les institutions catholiques et non catholiques, les maisons de formation, les congrégations religieuses, les mouvements et associations de jeunes ont apporté leur contribution avec leurs réponses au Questionnaire. La majorité d'entre eux - déjà envoyés à Rome - provenaient de jeunes catholiques, mais pas seulement; il y a eu aussi de réponses de jeunes déjà insérés dans le monde du travail, jeunes qui sont en chômage; jeunes étudiants, et même de jeunes qui ne participent pas aux activités de l'Église, de façon individuelle.

Parallèlement, des préparatifs sont en cours pour les Journées nationales de la jeunesse, auxquelles ont également été invités des jeunes de pays voisins tels que le Sud-Soudan, la Tanzanie, le Rwanda, le Kenya et le Burundi. L'événement annuel, guidé par les thèmes des JMJ (le thème de cette année est « Le Tout-Puissant fit pour moi de merveilles »), permet aux jeunes ougandais, souvent ayant de problèmes pour participer aux JMJ internationales, de se rencontrer pour parler ensemble de leurs aspirations et leurs expériences de communion et d'Église. Ces Journées permettent aussi aux jeunes de s'engager dans la tâche urgente de la nouvelle évangélisation.

A côté de ces activités pastorales, il y a encore une activité remarquable qui concerne les jeunes réfugiés. En fait, l'Ouganda est l'un des pays du monde qui compte le plus grand nombre de réfugiés. La majorité d'entre eux viennent du Sud-Soudan, et aussi, en moindre nombre, de la République démocratique du Congo, du Burundi et de Somalie. Face à cette grave réalité, l'Office National de la Jeunesse a lancé le programme « Pastorale pour les Jeunes Réfugiés », une petite contribution aux grands problèmes de la vie dans les camps de réfugiés, afin de transmettre le message chrétien de l'amour de Dieu.

La province de Gulu (diocèse d'Arua, Gulu, Lira et Nebbi), où se trouvent de nombreux nouveaux camps de réfugiés, a envoyé des groupes (composés de membres du clergé, de religieux et de laïcs) qui visitent régulièrement les camps, s'occupent de la formation des jeunes réfugiés, offrent des cours bibliques, organisent des réunions de prière, des célébrations eucharistiques et pénitentielles, des retraites et des moments de dialogue ... tout pour offrir des opportunités de rencontres entre les différents groupes ethniques présents dans les camps, et parmi les réfugiés et les communautés locales.

 Un espace d’écoute et de conseil est aussi offert. En outre sont organisés des jeux et des activités sportives qui constituent une opportunité pour l'évangélisation. Un travail super!

Youth Uganda