31 janvier 2017
Laos et Cambodge

Laos et Cambodge, les Églises du martyre et de la résurrection

Les Eglises du Cambodge et du Laos parlent du martyre et de la résurrection. « Lorsque j'ai commencé mes activités missionnaires - a dit Mgr. Olivier Schmitthaeusler, vicaire apostolique de Phnom Penh et Président de la Conférence épiscopale des deux pays - dans mon diocèse il n'y avait qu'un catholique. Tous les prêtres, les religieuses et les missionnaires ont été tués par Pol Pot ou ont été contraints à fuir. L'Eglise au Cambodge n'existait plus ».

Aujourd'hui, la situation est tout à fait différente, les chiffres sont toutes petites, mais l'Eglise est en train de renaître et est en sortie, engagée dans les activités éducatives et solidaires avec les plus pauvres. Parmi ces chrétiens, le 80% vivent en dessous du seuil de pauvreté. Il y a 23.000 catholiques dans le pays est le 60% va à la Messe du dimanche. Ce sont des jeunes communautés, dans un pays où l'âge moyen est relativement basse. Ces communautés sont composées principalement par des personnes qui ont récemment embrassé le christianisme. Parmi eux, beaucoup de femmes qui ont trouvé dans l'Eglise un lieu où leur dignité est reconnue et respectée. Les laïcs remplissent la plupart des responsabilités dans les trois diocèses. L'Eglise au Cambodge se prépare à ouvrir sa première université catholique et à célébrer une année de la famille.

Au Laos l'Église vit dans un environnement nettement marqué, en partie à cause du milieu politique difficile, par le matérialisme. La présence de prêtres et d'évêques, tous eux laotiens, est toute petite. Les  laïcs ont une grande difficulté à témoigner de leur appartenance religieuse. Pourtant, les 50.000 catholiques laotiens, dont certains appartiennent à la minorité Hmong, sont engagés dans de nombreuses activités de bienfaisance. L'amour pour les pauvres est le champ libre de l'Eglise au Laos, par exemple, dans certains villages, l’Eglise est la seule à avoir de dispensaires avec de l’assistance sanitaire.

Le 11 décembre 2016 a eu lieu la béatification de 17 martyrs, laotiens et étrangers, victimes de la répression antireligieuse qui se déchaîna entre 1954 et 1970. Parmi eux il y avaient 6 catéchistes laïcs laotiens.

Les églises du Laos et du Cambodge, qui forment une seule conférence épiscopale, ont récemment célébré une Journée locale de la jeunesse.

Ad Limina Visit Laos & Cambodia