21 novembre 2017
Uruguay

Une Église en état de mission permanente

La visite ad limina des évêques du pays latino-américain qui affronte un grave processus de sécularisation accélérée
645C1674.JPG

Les défis que l’Église uruguayenne est appelée à affronter ne sont pas si différents de ceux de la majeure partie des pays occidentaux, mais la force avec laquelle ils s’abattent sur la société et sur la culture est telle que l’Uruguay est aujourd’hui le pays le plus sécularisé d’Amérique Latine.

La situation offre toutefois un formidable champ d’évangélisation. C’est pourquoi les évêques investissent leurs meilleures énergies dans la formation des jeunes et des laïcs en général, et dans la formation des familles en particulier. C’est ce qu’ont raconté les prélats lors de leur visite au Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, qui s’est déroulée le 20 novembre dernier.

Dans un pays où la loi sur le divorce a été promulguée en 1907, où le nombre des mariages est partout en net déclin, et où le taux de la natalité est au plus bas niveau, l’Église s’engage à mieux préparer les jeunes au mariage, à prendre un grand soin pastoral des familles, à accompagner et à intégrer dans la communauté chrétienne les personnes qui sont passées par l’expérience d’un mariage brisé ou d’un avortement.

Les lois du pays n’aident pas à entrer dans une culture de la tutelle de la famille et de la vie, mais l’Église réagit et fait entendre sa voix, comme elle l’a fait lors la campagne promue pour défendre le droit d’objection de conscience du personnel médical contre l’avortement.

Les questions des évêques se sont toutefois concentrées sur les jeunes, ce qui a permis aux supérieurs du Dicastère de mettre en évidence quelques points saillants de la pastorale des jeunes et des Journées mondiales de la jeunesse. Sur ce thème, l’Église de l’Uruguay est en quelque sorte un précurseur de l’Église universelle. En effet, elle vante une longue tradition d’organisation de la Journée nationale de la jeunesse qui, l’année prochaine, fêtera sa quarantième édition.

Ad limina visit of Bishops from Uruguay - 20 November 2017