31 janvier 2017
Égypte

Visite ad limina de l'Eglise patriarcale d'Alexandrie des Copte

ÉLe Synode de l'Eglise patriarcale d'Alexandrie des Coptes est une petite communauté d'environ 200.000 fidèles, qui témoigne de la fidélité à l'Evangile parmi les plus de 90 millions d'égyptiens. Elle doit faire face, d’après les paroles du patriarche et des évêques, rendus en visite ad limina ce matin au Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, aux défis du monde de la globalisation.

Comment se préparer au mariage alors que les époux sont contraints, pour des raisons économiques, de travailler dans différentes villes? Comment faire face aux nouveaux défis anthropologiques? «Le monde de la famille a changé. - Ils ont dit - La famille des siècles passés n’existe plus. L'émigration a tout mélangé. Nous sommes une église qui rencontre un nouveau monde ».

Malgré cela, l'Eglise continue à être engagée et à rendre témoignage de l'Evangile, en particulier au moyen de l'éducation (dans toutes les éparchies il y a beaucoup d'écoles catholiques) et de la charité. Les évêques ont souligné que, souvent, les jeunes, même ceux qui n'ont pas reçu une formation adéquate, sont engagés dans l'aide aux plus pauvres, en particulier les personnes âgées et les prisonniers.

Il se posent de questions religieuses et beaucoup parmi eux se rapprochent à la foi et commencent à participer à la vie sacramentelle de la communauté.

Au cours du dialogue avec les évêques, le card. Farrell, a souligné l'importance et la nouveauté de l'Amoris Laetitia et a fait une invitation à ne pas chercher des réponses faciles, mais, à la suite du Pape François dans l’exhortation apostolique, prendre comme point de départ les problèmes de la vie réelle.

Ad Limina Visit Coptic Catholic Church