24 août 2018
Rencontre mondiale des familles

Anderson (Knights of Columbus), « agents d'évangélisation » et « instruments de paix »

Les familles « peuvent devenir non seulement sujets d'évangélisation, mais surtout des agents d'évangélisation » et des « instruments de paix ». Carl Anderson, Supreme Knight of Knights of Columbus (USA), en est convaincu. Ce matin, lors du Congrès pastoral dans le cadre de la Rencontre mondiale des familles qui se termine le 26 août à Dublin, il a présenté le panel sur la famille comme agent de paix possible dans un monde de turbulences. « Dans Amoris Laetitia et Gaudete et Exsultate – a-t-il commencé - le pape François indique que la paix n’est pas simplement l’absence de violence ou de perturbations, mais plutôt quelque chose de positif - c’est une bénédiction à obtenir ou comme le dit saint Augustin dans la Cité de Dieu une « tranquillité d'ordre » obtenue à partir de la « disposition proportionnée » des membres de la société. Et cette dernière dépend de l'obéissance « à la loi éternelle », résumée dans « l'amour de Dieu et du prochain ».

L'amour, continue Carl Anderson, est pour la famille un « point de départ » et une « référence constante » dans « l'accomplissement de la paix, de la tranquillité, du bien-être et du bonheur authentique ». L’amour familial, ajoute-t-il, « peut transformer nos maisons en une église domestique, où le Seigneur frappe à la porte » pour dîner et rester. Les familles « vivent dans la réalité concrète du monde », appelées à « préserver, révéler et communiquer l'amour dans les vraies difficultés de cette réalité ». A travers cette expérience, les familles peuvent devenir non seulement sujets d'évangélisation, mais surtout des agents d'évangélisation ». Pour Carl Anderson « elles devraient être aidées à réaliser leur mission d’église domestique ». La famille, conclut-il, ne devrait pas être considérée « comme un idéal inaccessible, mais comme une église domestique pèlerine marchant sur les voies du Seigneur en rayonnant l'amour de Dieu et ses fruits de paix ».