23 août 2018
Rencontre mondiale des familles

Les époux Huss, « le pardon pour sauver notre mariage »

« Le pardon a été une étape importante, mais je me sentais vulnérable et je ne savais pas comment pardonner. Un guide m'a facilité la tâche et m'a aidé à connaître ensemble le processus du pardon ». C’est ainsi que, Torbjorn Huss et son épouse Sallyann ont raconté, aujourd’hui après-midi, comment ils ont réussi à surmonter les crises et les blessures dans le mariage, lors de la Rencontre mondiale des familles, qui se déroule en ce moment à Dublin. En présentant le pardon comme « un acte d’amour profond qui part d’une decision », les époux ont retracé leur expérience, de l’amour des tous premiers temps, à la crise vécue à la septième année de mariage. « Sallyann m'a fait connaître la foi catholique, qui a été un changement par rapport à la société laïque dans laquelle j'ai grandi - a rappelé Torbjorn -. Après sept ans de mariage, la vie s’était progressivement approchée de nous et nos projets pour la vie ne fonctionnaient pas.

Nous n'avions pas encore d'enfants et cela m'a beaucoup frappé, je me sentais déprimé et je cherchais un sens ». Ensuite, il y a eu le Congrès eucharistique international, auquel nous avons participé, qui s'est tenu à Dublin en 2012 et la rencontre avec Retrouvaille, une organisation qui soutient les couples en difficulté. « Ils nous ont donné de l'espoir et nous avons pu nous identifier directement avec leurs témoignages sincères. Nous avons immédiatement réalisé que nous devions participer au programme, c'était quelque chose de différent - ont déclaré les conjoints Huss -. Nous avons appris à connaître efficacement la communication et l’écoute, en comprenant soi-même et notre conjoint, les influences de la famille d’origine, le pardon et la résolution des conflits ».