06 février 2018
Associations et mouvements

Les Scouts d'Europe en route vers le Synode

Le Congrès International des assistants spirituels de la Fédération Européenne du Scoutisme met l'accent sur la dimension ecclésiale et les conséquences pastorales de la reconnaissance par le Saint-Siège

Don José Guillermo Gutiérrez Fernández, officiel  du Dicastère, est intervenu il y a quelques jours au Congrès International des assistants spirituels de la Fédération Européenne du Scoutisme. Ont participé à la réunion des délégués de 16 pays européens ainsi que des représentants de l'Argentine et des États-Unis.

L'intervention de Don Gutiérrez a porté sur la dimension ecclésiale et les conséquences pastorales de la reconnaissance par le Saint-Siège du mouvement en tant que mouvement éducatif. Cela signifie que l'Église - explique-t-il - après avoir étudié les statuts, a vérifié qu'ils répondent aux critères ecclésiaux sollicités à tout mouvement qui se considère catholique, reconnu comme tel. Cela implique une grave responsabilité, dans deux directions: celle de l'Église, d'assumer la responsabilité d'accompagner le mouvement; celle du mouvement, celle de s'engager à vivre les critères qui assurent la communion ecclésiale et l'identité catholique.

En rappelant que l'Evangile est « l'âme » de la vie scoute, Don Gutiérrez a exhorté à ne jamais négliger l'invitation explicite adressée aux jeunes de réfléchir dès le plus jeune âge à l'appel spécifique que Dieu pose sur chacun de nous. Un appel - ajoute-t-il - qui peut être au mariage, au sacerdoce, à la vie consacrée ou, dans certains cas particuliers, à la vie de célibat pour se consacrer à une noble cause. Enfin, il a rappelé que l'identité catholique signifie aider les jeunes afin qu’ils puissent avoir une rencontre vivante avec Jésus-Christ pour qu'ils deviennent ses disciples et ses missionnaires ».

En outre, le fonctionnaire du Dicastère a présidé une Messe concélébrée par plus de 150 prêtres présents.