24 août 2018
Rencontre mondiale des familles

Mgr Nulty (Kildare-Leighlin), « une révision de l'éducation sexuelle dans les écoles en Irlande est nécessaire »

« Je pense qu'Amoris laetitia est nécessaire. Une révision des relations et de l'éducation sexuelle dans toutes les écoles, y compris nos écoles catholiques, est essentielle ici en Irlande ». Ce sont les paroles de Mgr Denis Nulty, évêque de Kildare-Leighlin (Irlande), qui intervenait ce matin dans le panel consacré à la relation et à l’éducation sexuelle à la lumière d’Amoris laetitia, dans le cadre de la Rencontre mondiale des familles, à Dublin. En s'appuyant sur le septième chapitre de l'exhortation apostolique du pape François, l'évêque s'est dit « très encouragé par le réalisme » qui est exprimé. Des mots qui « encouragent et confirment aux parents la tâche importante d'éduquer à la relation et à la sexualité ». En présentant l'enseignement du Pape, l'évêque a déclaré que « l'information doit être adaptée à l'âge. Cela peut varier d'un enfant à l'autre ; l'âge n'est pas toujours un guide et le parent en sait plus ».

Les parents sont donc présentés comme des « enseignants primaires » en matière d'éducation sexuelle. « Il me semble que le pape François suggère que cette éducation soit enracinée dans la famille et non dans les écoles. Les écoles se souviennent qu’elles doivent travailler avec et non contre la famille ». Le prélat a ensuite indiqué que le Pape était conscient que « la sécurité et l'alphabétisation concernant internet sont désormais des compétences essentielles pour les parents et les enfants ». « La présence est une qualité essentielle dans la vie familiale » et devient un antidote, selon Mgr Nulty, à un phénomène : « En Irlande, on estime qu'un garçon sur trois utilise du matériel pornographique avant d'avoir 16 ans. La dépendance peut devenir un problème grave et préjudiciable ».