06 octobre 2020
Adoptions

Prendre soin et re-générer les enfants les plus fragiles

Le message du card. Kevin Farrell lors de l'inauguration de l'initiative Catholic Care for Children International (CCCI)
UISG_Adozione.jpg

Travailler pour construire un monde où chaque enfant puisse grandir dans une famille sûre et aimante ou dans une communauté qui le soutienne : telle est la vision de la  Catholic Care for Children International (CCCI), une initiative née sous l'égide de l'Union internationale des Supérieurs généraux (UISG), dans le but d'aider les  religieuses du monde entier à promouvoir une approche familiale et communautaire - et non institutionnelle - de la prise en charge des enfants les plus vulnérables.

À l'occasion du lancement de cette initiative mondiale innovante, qui a eu lieu le 2 octobre en direct, le cardinal Kevin Farrell, préfet du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, a envoyé un message de salutation. « Les petits dont vous vous occupez sont des personnes particulièrement vulnérables, souvent marquées, bien qu'à un âge précoce, par de profondes blessures physiques, émotionnelles et relationnelles ». « Dans les orphelinats, ainsi que dans d'autres institutions », a poursuivi le card. Farrell dans son message, « ils ont souffert de la séparation de leurs parents et ont été privés de la proximité physique, morale et spirituelle de ceux qui les ont engendrés à la vie ; ils se trouvent ainsi dans une situation particulière de fragilité et de besoin ».

En conclusion, le Préfet du Dicastère a encouragé les religieuses de l'UIESG à trouver des moyens concrets pour mettre en œuvre cette initiative en faveur des plus petits : « Avec votre charisme spécifique au sein de l'Église, vous avez une responsabilité extraordinaire pour leur exprimer une présence active afin qu'ils se sentent générés à leur vocation humaine et chrétienne".