28 janvier 2020
#Panama2019

Un an plus tard

L'Église catholique panaméenne célèbre le premier anniversaire des Journées Mondiales de la Jeunesse

« Un an après avoir célébré ces merveilleuses Journées Mondiales de la Jeunesse, nous pouvons dire que cette petite graine a poussé et porte de nombreux fruits » : c'est ce qu'a déclaré Mgr José Ulloa Mendieta, archevêque de Panama, en soulignant que l'un des fruits les plus importants est le renouvellement de la pastorale des jeunes.

« Ce renouveau est axé sur l'écoute des demandes des jeunes. Nous avons tenu plusieurs assemblées diocésaines, ainsi que l'assemblée nationale, où les jeunes ont pu apporter leur contribution (...) Au niveau de la paroisse - dit-il - des groupes écologiques ont été organisés pour la protection de la maison commune. En outre, un mouvement de jeunes intéressés par l'étude de la doctrine sociale de l'Église s’est créé, qui nous demandent si nous pouvons leur offrir des instruments pour leur leadership, non seulement au sein de l'Église, mais aussi dans la société ».

L'archevêque de Panama souligne également que la visite du Saint-Père a renforcé toute la nation. « Je crois que le fruit le plus riche est que les Panaméens ont pu découvrir la belle définition que le Pape a donnée au pays : le Panama est un pays noble. Ce message du pape a été entendu avec force et de manière positive par les Panaméens », a-t-il déclaré.

À l'occasion du premier anniversaire des JMJ 2019, le bilan de l'événement a été présenté au Panama. Comme l'a expliqué le secrétaire exécutif du comité d'organisation local, Victor Chang, le coût total des JMJ pour l'Église locale, soit 20,7 millions de dollars, a été couvert à 73 % par l'inscription des pèlerins et le reste par les contributions des donateurs.

Les 34e Journées Mondiales de la Jeunesse sur le thème Voici la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon ta parole (Lc 1, 38) ont été célébrées au Panama du 22 au 27 janvier 2019, avec la participation d'environ 700 000 personnes de 140 pays à la messe de clôture présidée par le Saint-Père François. Près de 46 millions de personnes ont suivi les JMJ à travers les réseaux sociaux.

Les principales célébrations du 1er anniversaire intitulées Celebremos Panamá 2020 se dérouleront du 31 janvier au 2 février et ouvriront une nouvelle initiative pastorale dans l'Église locale : les trois années vocationnelles des jeunes.

 

« Un an après avoir célébré ces merveilleuses Journées Mondiales de la Jeunesse, nous pouvons dire que cette petite graine a poussé et porte de nombreux fruits » : c'est ce qu'a déclaré Mgr José Ulloa Mendieta, archevêque de Panama, en soulignant que l'un des fruits les plus importants est le renouvellement de la pastorale des jeunes.