10 septembre 2021
Sport

« Tout est lié » : sport et écologie pour une rencontre avec Dieu

Le responsable du Bureau Église et Sport dans Tout est lié, le magazine en ligne de la CEF, à l'occasion du « Temps de la Création 2021 ».
almost there-IMGP0789.JPG

En août dernier, le magazine Tout est lié de la Conférence des évêques de France (CEF) a publié une interview de Santiago Pérez de Camino, responsable du Bureau Église et Sport du Dicastère. Dans l'entretien, M. Pérez de Camino s'est penché sur la relation étroite entre sport, nature et création et sur la manière dont le sport contribue à promouvoir non seulement l'équilibre physique et mental des personnes qui le pratiquent, mais aussi de l'environnement qui les entoure. Le sport se révèle être également un outil unique pour transmettre la foi et les valeurs chrétiennes, lorsque la beauté de l'environnement nous invite à une rencontre avec Dieu.

« Dans Laudato si', le pape François soutient que l'écologie n'est pas exclusivement une question environnementale liée à la conservation de la Création, mais qu'elle est essentiellement une question anthropologique et culturelle. En ce sens, la pratique du sport est ancrée dans cette écologie intégrale en tant qu'élément qui donne un équilibre à l'ensemble de la création. Aux ses débuts le sport faisait la différence entre le travail et les loisirs et était également considéré comme un moyen d'éduquer les jeunes jeunes générations. Dans la situation actuelle de pandémie, la nécessité de récupérer le temps libre devient évidente. Aujourd'hui, nous devons faire face à une superposition des espaces et des temps dans nos vies, en raison de la « con-fusion » du travail et des loisirs. Le sport peut contribuer à mettre de l'ordre dans ce mélange, en aidant à créer des espaces de régénération, riches en proximité physique, en socialisation, en divertissement, en « improductivité », en gratuité et en signification. Nous vivons une crise profonde dans le monde du sport. Plus que jamais, il est nécessaire de promouvoir le sport comme un moyen de retrouver le sens de la célébration du repos, du loisir, du divertissement (au sens étymologique du terme) et du jeu. Sans rien enlever à l'aspect environnemental et à la valeur que la nature et la création ont dans la pratique de certains sports, que ce soit au niveau amateur ou professionnel, le véritable défi pour un enracinement du sport dans l'écologie intégrale se situe là ».

Pour lire l'interview complète en espagnol ou en français, cliquez ci-dessous.