06 mars 2021
Personnes âgées

Vies fragiles, vies précieuses

Intervention de Mme Gabriella Gambino à la COMECE sur les personnes âgées et l’avenir de l’Europe
anziani.carboneodiamanti.jpeg

Le 1er mars, Madame Gabriella Gambino, Sous-Secrétaire du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, a participé au webinaire “Les personnes âgées et l’avenir de l’Europe”, organisé sur une plateforme en ligne par la Commission des Conférences Épiscopales de l’Union Européenne (COMECE) et la Fédération des Associations Familiales Catholiques en Europe (FAFCE). Le Webinaire avait pour but de réfléchir ensemble sur les conséquences de la pandémie sur les personnes âgées qui, très souvent, sont les membres les plus vulnérables de notre société, mais en même temps des interlocuteurs essentiels et une source d’espérance pour les jeunes générations. Le webinaire s’est tenu à l’occasion de la récente publication du document conjoint “Les personnes âgées et l’avenir de l’Europe”, sur le rôle du troisième âge dans le contexte de la pandémie et de l’évolution démographique du vieux continent.

“La vie est toujours un don, même lorsque nous devenons plus fragiles” ; et “une société vieillissante est source non seulement de défis, mais aussi d’opportunités de développement”, a souligné Mme Gambino dans son allocution prononcée en anglais en présence du cardinal Jean-Claude Hollerich, Président de la Comece, et des participants.

En Europe, nous devons agir de manière plus concertée et plus inclusive et prendre des décisions qui faciliteront la solidarité intergénérationnelle, car sans elle, il ne peut y avoir de véritable développement”, a conclu la Sous-Secrétaire, qui a également rappeler que “la culture individualiste et utilitariste qui nous empêche de valoriser la vieillesse est la même qui ne nous permet pas d’apprécier la vie naissante”. Dans cette perspective, la maternité doit donc être encouragée, car la réduire à une décision autoréférentielle signifie qu’il est difficile d’accueillir la vie avec confiance et courage, et de se sentir libre en tant que femme et en tant que mère.

Pour conclure, Mme Gambino a proposé l’image du charbon et du diamant, deux éléments identiques du point de vue chimique, mais ayant une structure moléculaire différente. Le premier étouffe la lumière, et le second la reflète. D’où l’invitation à être comme des diamants “pour réfléchir et améliorer le sens de ce qui se passe et éclairer les décisions de ceux qui sont appelés à agir”.