06 septembre 2017
Mouvements-Communautés

Trente-cinq ans d’évangélisation des jeunes

Le pape François rencontre trois mille jeunes et moins jeunes de la Communauté Catholique Shalom à l’occasion de l’anniversaire de sa fondation

Durant l’audience accordée lundi 4 septembre à la Communauté Catholique Shalom, pour le trente-cinquième anniversaire de sa fondation, le Pape François a donné aux jeunes une mission difficile et exigeante : trêve de narcissisme, se libérer de soi-même, se donner et dialoguer avec la génération des plus anciens qui savent transmettre la sagesse de la vie.

Le Pape a répondu aux questions de Juan, un Chilien, de Justine, une Française et de Mateus, un Brésilien, et a invité les jeunes à « sortir et à partager avec les autres… leur dire que Dieu est bon, que Dieu les attend même dans les pires moments de leur vie ». Pour fuir les tentacules du narcissisme et de la drogue, le pape François a encouragé les jeunes présents, à ne pas se regarder dans le miroir, « parce que le miroir trompe » mais plutôt à se tenir debout, les pieds sur terre, et à s’enraciner dans la réalité.

« Etes-vous conscients des vrais enracinements que vous avez dans le cœur, êtes-vous conscients de vos racines, êtes-vous conscients de vos amours, de vos projets, de votre capacité créative, êtes-vous conscients d’être des poètes dans cet univers pour créer des choses nouvelles et belles ? ». Aux plus anciens de la communauté, il a rappelé leur devoir, celui de « passer le flambeau, l’héritage, le charisme ».  

La Comunidade Católica Shalom est née à Fortaleza, au Brésil, lorsque Moysés de Azevedo a répondu à l’appel d’évangéliser les jeunes en ouvrant un bar où ils pourraient se réunir librement, pas seulement pour manger un sandwich ou une pizza mais aussi pour parler et demander conseil ou de l’aide. De cette expérience, sont nées les premières rencontres de prière, les premières missions d’évangélisation des jeunes et toutes les autres initiatives qui ont fait grandir la Communauté. Cette dernière s’est développée dans différents pays du monde, et en 2007, elle a été reconnue par le Conseil pontifical pour les Laïcs comme une association internationale de fidèles.  

En ce moment, la Communauté célèbre à Rome son trente-cinquième anniversaire avec un Congrès rassemblant environ trois mille jeunes, et avec un pèlerinage dans quelques basiliques de Rome et d’Assise. Dans l’après-midi du mardi 5 septembre, le cardinal Kevin Farrell, Préfet du Dicastère, a célébré la Messe pour les participants au Congrès, réunis à l’Auditorium de la Conciliazione. Le Cardinal a voulu également encourager les jeunes à accueillir la parole de Jésus, parole faisant autorité, différente de toutes les autres, et à ne pas avoir peur de Le suivre : « N’ayez pas peur de prendre la bonne direction, en suivant le Seigneur ! ».

« Beaucoup de futurs évangélisateurs – a déclaré le Cardinal – sont peut-être présents, ici, aujourd’hui, dans cette célébration eucharistique ». Le Congrès, avec ses temps de prière, de formation, de culture et d’art, se poursuit jusqu’à samedi 9, où Moysés fera alors une conclusion finale et donnera le mandat missionnaire aux jeunes évangélisateurs des jeunes.