13 août 2018
WMOF

Familles à Dublin : de la rencontre à l'accompagnement

Interview donnée par le préfet Farrell à l'agence de presse des évêques italiens

« Nous espérons que grâce à la Rencontre, les familles pourront acquérir une conscience plus intense de leur vocation, c'est-à-dire témoigner de la joie pour le monde malgré toutes les difficultés qui ponctueront inévitablement le chemin ». Ce sont les paroles prononcées par le préfet Kevin Farrell lors d'une interview donnée au Sir, l'agence de presse de la Conférence épiscopale italienne, à la veille de l’imminente Rencontre mondiale des familles de Dublin.

Le cardinal explique que « les attentes pour l’événement sont nombreuses, mais l’objectif fondamental est essentiellement le développement de la pastorale familiale, largement conçue par l’exhortation apostolique Amoris Laetitia. Nous vivons dans un contexte d'individualisme exaspéré, qui risque de masquer la beauté du mariage et de la famille ; les modèles et les méthodes pastorales du passé ne semblent plus fonctionner face à de profonds changements sociaux ; dans cette situation radicalement nouvelle et souvent déstabilisante, nous sentons cependant le devoir de préparer et d'accompagner les couples au mariage d'une manière plus exigeante et constante, comme un véritable « catéchuménat », selon l'expression heureuse du pape François ».

Il ne s’agit pas « simplement d’organiser des cours pré-matrimoniaux : la question - conclut-il - est beaucoup plus profonde et concerne l'accompagnement, même pendant les premières années de mariage, des hommes et des femmes qui décident de faire partie du projet de Dieu ».