22 août 2018
Dublin : Matthew Lickona

La dignité des enfants en ligne

“ Le grand truc d'Internet est de tromper les gens pour qu'ils confondent une présence en ligne avec la vie ”

“ Avant la montée des médias sociaux, je n'avais jamais entendu l'ordre “ Suicide-toi ! ” (Kill yourself). Aujourd'hui, il s'agit d'une réponse en ligne standard, l'une des 100 réponses sur 78 000 utilisées sur les générateurs de meme.  La plupart des gens ne le pensent pas vraiment, mais quelle chance la dignité a-t-elle de s’affirmer dans cette arène ? ”

C'est l'une des questions que s’est posée Matthew Lickona, du “ San Diego Reader ”, lors d'une table ronde sur le thème “Dignity and Safety in a Digital Age: Facing a New Challenge for Families”.

“ Si vous avez passé beaucoup de temps sur Instagram – a-t-il ajouté en s’adressant aux participants -, sachez que “ partager ” (sharing) signifie souvent “ faire de la publicité ” (advertising) et que le produit vendu est soi-même. Pas le vrai soi-même, bien sûr, mais la version de ce soi-même dont on pensait qu’elle allait attirer plus l'attention et l'approbation ”.

La solution ici, a-t-il poursuivi, « est simple mais difficile : aider les enfants à construire une réalité sociale dans la réalité. Voici une étape simple : rassembler la famille pour le dîner, interdire la technologie à table et poser des questions à tour de rôle. Une difficulté évidente : même si le soi en ligne peut ne pas être réel, il peut demander un grand dévouement. Une bonne réponse à ce dévouement est de l'examiner ensemble : pourquoi ces choses sont-elles importantes pour toi ? Est-ce que cela te rend plus heureux ou triste ? Comment le comprends-tu ? En conclusion : le grand truc d'Internet est de tromper les gens pour qu'ils confondent une présence en ligne avec la vie. Et il n'y a pas de dignité à vivre un mensonge ”.