22 février 2018
Pape François

Les Journées Mondiales de la Jeunesse, un défi pour les courageux

L'invitation à ne pas avoir peur, l'importance du nom, la grâce auprès de Dieu et la force d’avoir du courage dans le présent, sont les quatre points cardinaux du Message du Pape François pour les JMJ 2018

« Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu » (Lc 1, 30) est le thème du Message du pape François aux jeunes en préparation à la XXXIIIème Journée Mondiale de la Jeunesse 2018, célébrée au niveau diocésain le Dimanche des Rameaux.

C'est le deuxième message (aujourd'hui connu) que le pape François adresse aux jeunes en cheminement vers les JMJ qui se dérouleront au Panama du 22 au 27 janvier 2019 et compte actuellement parmi les inscrits 1220 groupes, pour un total de 51059 pèlerins, provenant de près de 70 pays.

« Nous avons voulu – écrit le pape François - nous faire accompagner dans ce cheminement par l’exemple et par l’intercession de Marie, la jeune fille de Nazareth que Dieu a choisie comme Mère de son Fils. Elle marche avec nous vers le Synode et vers les JMJ du Panama ».

Sur les paroles de « sois sans crainte », s’inscrit le premier moment de réflexion : « ce sont les paroles adressées par le messager de Dieu, l’archange Gabriel, à Marie, simple jeune fille d’un petit village de la Galilée. [...] Et vous jeunes – demande le Pape –  quelles peurs vous habitent ? »

Dans les moments où « les doutes et les peurs assaillent notre cœur », le pape François souligne que « le discernement s’avère nécessaire. Il nous permet de mettre de l’ordre dans la confusion de nos pensées et de nos sentiments, afin d’agir de manière juste et prudente ».

Un autre moment de réflexion, celui qui se fonde sur l'invocation de « Marie ! » : « la première raison de ne pas avoir peur, c’est précisément le fait que Dieu nous appelle par notre nom. L’ange, messager de Dieu, a appelé Marie par son nom », écrit le Pape. « Chers jeunes, être appelés par notre nom est donc un signe de notre grande dignité aux yeux de Dieu, de sa prédilection pour nous. Et Dieu appelle chacun de vous par son nom ».

Ensuite, se trouve un passage lié à la grâce : « tu as trouvé grâce auprès de Dieu ». « La raison principale pour laquelle Marie ne doit pas craindre – explique le pape François -  c’est qu’elle a trouvé grâce auprès de Dieu. La parole « grâce » nous parle d’amour gratuit, qui n’est pas dû » et « la force d’avoir du courage dans le présent provient de la certitude que la grâce de Dieu est avec nous », déclare le Pape dans le dernier thème abordé dans son discours. Il s’agit, ajoute-t-il, du « courage pour faire ce que Dieu nous demande ici et maintenant, dans chaque domaine de votre vie ; courage pour embrasser la vocation que Dieu nous indique ; courage pour vivre notre foi sans la cacher ou la diminuer ».

À l'approche des JMJ du Panama, le Pape lance une provocation aux jeunes en leur disant « les JMJ sont pour les courageux ! Pas pour les jeunes qui recherchent seulement le confort et qui reculent devant les difficultés. Acceptez-vous le défi ? »